Madagascar: Plateforme de gestion médicale covid - Les informations sur les patients centralisées

Face à un ennemi invisible et redoutable, faire preuve d'imagination devient un impératif. Des outils informatiques entrent dans la bataille pour mieux cerner les données sur les patients.

DISPARITÉ solutionnée. La Plateforme nationale de gestion médicale (PNGM) Covid-19, installée au Palais des Sports et de la Culture à Mahamasina, s'efforce d'optimiser le système qui régit la lutte contre la pandémie, depuis le regain d'intensité de cette dernière. Un constat expliqué par les premiers responsables de la plateforme à Mahamasina. « Pour une meilleure coordination de toute la logistique disponible, il est préférable que les patients entrent en contact avec le personnel soignant via la ligne verte 914. Si les patients se dirigent directement vers les centres de traitement, il est possible que le niveau de gravité de leur maladie ne corresponde pas à la logistique de l'établissement et qu'un autre soit le plus adapté pour les traiter, selon le degré d'infection», explique le médecin-lieutenant-colonel Hariniaina Ravaoavy, premier responsable de la PNGM Covid-19.

Une manière pour ce dernier d'expliquer que les initiatives directes des patients qui se dirigent vers un centre de traitement sans se renseigner au préalable, sont susceptibles de nuire à leurs cas. Le manque d'information et de communication est ainsi pointé du doigt. « Les patients sont invités à contacter le 914, dont les appels sont redirigés directement à Mahamasina. De cette manière, nous sommes en mesure de déterminer le niveau de gravité des cas et de mieux les rediriger vers les centres de traitement qui conviennent. Ainsi, les cas de saturation de certain hôpitaux et autres hôtels et centres médicalisés pourront être évités », rajoute le chef de la PNGM Covid-19.

Si les patients se conforment à cette procédure, la gestion du nombre de lits, de respirateurs et autres logistiques de lutte contre la covid, comme le recours aux ambulances médicalisées, sera alors optimisé au maximum.

Coordination

La PNGM Covid-19 est opérationnelle depuis l'année dernière. Elle reçoit au minimum un peu plus de deux cents appels quotidiens. Des fréquences pouvant atteindre des pics d'un demi-millier d'appels journaliers. À présent, elle est en mesure de mobiliser une campagne d'appels pour annoncer le résultat des PCR, qu'il soit négatif ou positif, afin d'arriver à un recoupement et un complément d'information concernant les patients. Dans ce but, ses responsables se répartissent en plusieurs cellules qui prennent en charge la gestion des cas graves, le suivi sanitaire des cas confirmés, ou encore les opérations de suivi épidémiologique afin de gérer la base des données suivant l'application CovData. Cette base de données assure un suivi journalier de tous les cas positifs en auto-confinement ou dans les centres destinés à les accueillir.

L'utilisation de l'application du logiciel Covdata, développé par le ministère des Postes, des télécommunications et du développement numérique, aura été la pierre angulaire dans la gestion des statistiques numériques qui permettent d'avoir un état des lieux précis de la situation de la Covid-19 sur tout le territoire national.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.