Madagascar: Transport de clandestins - Sursis pour l'équipage d'un bateau

Sept membres d'équipage d'un cargo côtier ont échappé à la prison. Traduits devant le parquet près le tribunal de première instance de Maintirano hier, les sept individus poursuivis pour transport clandestin, ont écopé d'une peine de prison avec sursis. Après avoir été mis en quarantaine, les dix-huit passagers qui avaient emprunté le cargo ont pu regagner leurs foyers respectifs. Une attestation de négativité au test PCR a été délivrée à chacun d'eux.

Le pot-aux-roses a été découvert à Besalampy à la mi-avril. Sitôt intercepté, le bateau a été saisi et toute sa cargaison désinfectée sitôt les passagers débarqués. Portant le nom de baptême « Jaohary », le bateau et ses membres d'équipage ont brisé les interdictions préconisées en application des restrictions prises dans le cadre de l'état d'urgence sanitaire.

Bien que les frontières de la région Boeny étaient fermées à la circulation des personnes, le « Jaohary » est passé outre les dispositions pour faire passer dix-huit passagers de Mahajanga à Besalampy. Dès son arrivée au port, le cargo a été arraisonné. Ses membres d'équipage ont été placés en garde à vue et ses passagers mis en quarantaine. Des gendarmes et des policiers les y attendaient de pied ferme.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.