Ile Maurice: De février à mars 2021 - Prêts bancaires au secteur privé en baisse

Les prêts bancaires au secteur privé ont connu une baisse de Rs 3,7 milliards. Soit de 1,1% de février à mars 2021, indique les données de la Banque de Maurice. En un mois, la somme est passée de Rs 326,2 milliards à Rs 322,5 milliards respectivement. Alors qu'avant la nouvelle vague, de décembre à janvier, la tendance était à la hausse.

Cette contraction, lors ces deux derniers mois, selon la banque, est principalement due à la baisse des prêts au niveau des sociétés non financières de 1,3 %, des sociétés financières de 2,1 % ainsi qu'une chute de 0,8 % chez les ménages. Alors qu'en début d'année (décembre 2020 - janvier 2021), les hausses enregistrées étaient notées, en particulier, du côté de l'industrie manufacturière de 4,2 %, du commerce en gros et détail et de la réparation d'automobiles de 2,1 % et de la construction de 1,0 %.

En ce qui concerne le taux de croissance annuel des prêts bancaires, pour ce même secteur privé, toujours en excluant les Global Business Corporations (GBC), les chiffres démontrent que celui-ci est passé de 5,0 % à 2,8 % de février à mars respectivement. La croissance a été principalement, en effet, soutenue par les secteurs d'hébergement et de la restauration, des activités immobilières et aussi par des ménages. De plus, si l'on inclut le secteur des GBC pour la même période (févriermars), les prêts bancaires au secteur privé affichent une baisse de Rs 6,8 milliards, soit de 1,7 %.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.