Ile Maurice: Post-Wakashio - Algues visqueuses et poissons morts sur la plage de Pointe-d'Esny

Découverte étrange et bouleversante. Samedi après-midi, en promenant leurs chiens sur la plage de Pointe-d'Esny, des habitants y ont découvert sur le sable une dizaine de poissons morts et des algues de couleur marron accompagnés de substances visqueuses.

Selon leurs dires, ces algues et poissons se trouvaient tout au long de la plage à partir du club nautique de Pointe-d'Esny. «Nous sommes assez inquiets de ce que nous avons vu. Il faut comprendre ce qui s'est passé car il y a des pêcheurs qui pêchent ici», s'exclame une habitante.

Les pêcheurs aussi ne cachent pas leur inquiétude, d'autant plus que pouvoir pêcher dans ces eaux a été un parcours du combattant. En effet, depuis l'échouement du MV Wakashio l'année dernière, la crainte que le fioul n'ait endommagé la flore et la faune marine bien plus que ce qui a été annoncé, est bien là.

L'épisode de samedi ne fait qu'alimenter leurs craintes et leurs doutes. Selon nos interlocuteurs, des officiers des Fisheries et des garde-côtes sont venus, dimanche, nettoyer la plage et récolter des échantillons. Contacté, le ministère de la Pêche affirme que les officiers n'ont collecté que des algues et des substances mais qu'ils n'ont vu à aucun moment des poissons morts, comme le montre clairement des photos. Mise en scène ? Preuves enlevées avant leur arrivée ? Selon le préposé du ministère, une enquête et des analyses sont en cours.

Plus de: L'Express

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.