Madagascar: Conseil d'Etat - Vers un non-lieu à statuer sur le recours de l'OJM et du RMDM

L'Ordre des Journalistes de Madagascar (OJM) et le RMDM ont fait un recours en annulation avec demande de sursis à exécution de la décision interministérielle du 22 avril 2021 portant « interdiction des émissions radiophoniques et audiovisuelles susceptibles de troubler l'ordre et la sécurité publics et nuire à l'unité nationale dans les Régions Analamanga, Atsinanana, Sava, Boeny et Sofia ».

Abrogée. Le dossier figure au rôle d'audience de ce jour du Conseil d'Etat qui pourrait conclure à un non-lieu à statuer au motif que la décision incriminée a été abrogée ou retirée. Qui plus est, les Régions visées par la décision ne sont plus tout à fait les mêmes. Du coup, la demande d'annulation et de sursis à exécution n'ont plus lieu d'être.

48 heures. A la limite, les requérants pourraient attaquer la seconde décision interministérielle en date du 26 avril qui a remplacé la première suspendant « les émissions comportant des interventions téléphoniques en direct et celles portant sur les débats politiques ». En tout état de cause, les requérants éventuels ne pourront plus demander le sursis à exécution de la seconde décision du 26 avril dans la mesure où le délai de 48 heures est expiré.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.