Burkina Faso: Foutouri dans la Komandjari - 2 VDP et plus d'une dizaine de civils tués à Kodiyel

Le Gouverneur de la région de l'Est a le profond regret de porter à la connaissance des populations que ce jour lundi 03 mai 2021, des Hommes Armés Non Identifiés (HANI) ont fait irruption dans le hameau de culture de Kodyel, village de Hantoukoura, département de Foutouri, province de la Komandjari, et se sont attaqués aux populations.

Le bilan provisoire fait état de 2 Volontaires pour la Défense de la Patrie (VDP) tombés, de plus d'une dizaine de populations civiles tuées, de nombreux blessés enregistrés et de plusieurs concessions et greniers incendiés.

Le Centre de santé et de promotion sociale (CSPS) de ladite localité a été saccagé et des produits pharmaceutiques emportés.

En cette douloureuse circonstance, le Gouverneur de la région de l'Est, au nom du Gouvernement, condamne avec fermeté cette attaque lâche et barbare, présente ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Une opération de ratissage est en cours dans la zone.

Par ailleurs, le Gouverneur invite les populations non seulement à la vigilance, mais aussi à une étroite collaboration avec les Forces de défense et de sécurité (FDS).

Colonel Saïdou T. P. Sanou

Officier de l'Ordre de l'Etalon

NDLR : Au moment où nous bouclions la présenté édition, nous apprenions de sources sécuritaires que le bilan, qui était évolutif, faisait état d'un plus grand nombre de morts et de 20 civils blessés dont 4 grièvement, notamment 2 par balles et 2 autres grands brûlés. 11 individus non encore identifiés auraient été également tués par les VDP. Les mêmes sources indiquent qu'il était cependant difficile de distinguer les villageois tombés des IANI neutralisés. Les familles devraient donc procéder à l'identification des corps avant le bilan définitif.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: L'Observateur Paalga

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X