Gabon: Judo / Cas André Jocelyn Ename - Enfin une réaction de l'Etat

André Jocelyn Ename bénéficie d'une dotation de 50 millions de francs CFA, mais aussi de plusieurs autres mesures d'accompagnement pour que l'ancien athlète gabonais puisse être pris en charge comme le veut le Chef de l'Etat Ali Bongo Ondimba.

Hormis la dotation spéciale de cinquante millions de francs CFA, un bon de paiement du Trésor Public, qui a été remis par le ministre des Sports Franck Nguéma à sa mère, présente cet après-midi au cabinet dudit ministre, l'ancien judoka aura également la possibilité de bénéficier d'une assistance et prise en charge médicale par des médecins spécialisés au CHU d'Owendo. Une prise ne charge totalement aux frais de la CNAMGS, qui lui fera également des examens biologiques et d'imagerie médicale.

Il sera ainsi en effet amené à être évacué pour qu'il suive des soins appropriés pour une réadaptation neurologique et motrice, comme l'a confirmé le ministre des Sports. Un accompagnement à l'autonomisation à travers un programme de financement des activités génératrices de revenus, destinés aux personnes vivants avec un handicap est aussi à l'ordre du jour. S'étant blessé au cours d'une compétition internationale, en l'occurrence le Championnat d'Afrique de Judo en 2014 à Abidjan, André Jocelyn Ename aura la possibilité de bénéficier d'un autre programme, celui de la reconversion de sportifs de haut niveau entre autres, via un projet de coopération pour les sportifs souffrant de handicaps lourds.

Le ministère des Sports suivra de très près les démarches administratives entreprises et les mesures d'accompagnement édictées par le Gouvernement. Les ministères des Affaires Sociales, de la Santé et du Budget sont également sur le coup comme le veut madame Premier Ministre, Rose Christiane Ossouka Raponda, qui a reçu des instructions du président de la République, au sujet de la prise ne charge de l'ancien athlète gabonais qui a porté haut les couleurs du Gabon lors des rendez-vous à l'international.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X