Cote d'Ivoire: Concours Hackaton forêt pour la reconstitution du massif forestier ivoirien - Le PNUD récompense les 7 premières équipes lauréates

Organisé du 31 août au 2 octobre 2020, la compétition Hackaton forêt vise à susciter chez les jeunes générations des idées innovantes pour la reconstitution du couvert forestier en constante dégradation du fait des activités humaines.

Comme l'a promis à la proclamation des résultats le 2 octobre 2020, Carol Flore-Smereczniak, représentante résidente du Pnud en Côte d'Ivoire, initiatrice de ce Hackaton forêt dont le thème est "Côte d'Ivoire, pays vert, puits de carbone", a distribué des prix aux sept premières équipes d'étudiants, lauréates dudit concours. Et non aux trois premières, comme initialement prévu.

Il faut noter que les trois premières équipes lauréates sont dans l'ordre, Make it, suivie des Citoyens verts et enfin Impact Team.

Mais ce sont toutes les sept équipes qui ont donc reçu des lots composés d'équipements de pointe à l'effet de leur permettre de concrétiser leurs différents projets sur le terrain.

Ces étudiants de l'Inp-hb de Yamoussoukro, faut-il le noter, ont rivalisé d'ardeur dans la mise au point de différentes solutions visant toutes à freiner, à protéger et à reconstituer le massif forestier ivoirien qui est passé de 16 millions d'hectares en 1900, à environ 3,4 millions d'hectares en 2015, et encore moins à ce jour, selon Zouzou Elvire, directrice générale de la Forêt et de la faune au ministère des Eaux et forêts, représentant le ministre Alain Richard Donwahi.

Cette disparition se fait, selon elle, à un rythme moyen de 200.000 hectares par an.

A cette même occasion, la représentante résidente du Pnud a également remis à l'École supérieure d'industrie (ESI) de l'Inp-hb un laboratoire de fabrication (FabLab) destiné à favoriser chez les étudiants l'esprit de créativité et d'innovation.

Après avoir dit sa reconnaissance au PNUD et félicité les enseignants encadreurs et les étudiants pour leur ingéniosité, Dr Koffi N'guessan, ministre de l'Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l'apprentissage et directeur général de l'Inp-hb, a appelé chacun à prendre sa part de responsabilité dans la protection de l'environnement, dont les causes de la dégradation sont liées aux activités humaines. Notamment les pratiques agricoles extensives, l'exploitation forestière anarchique, l'utilisation incontrôlée et récurrente des feux de brousse, l'exploitation minière anarchique avec ses effets dévastateurs dans les parcs et réserves.

Pour contribuer fortement à ces efforts de reconstitution du couvert forestier ivoirien, le ministère de tutelle, après l'opération "1 jour 5 millions d'arbres" en 2020, va remettre le couvert en passant à la vitesse supérieure avec l'opération "1 jour 50 millions d'arbres".

Selon Zouzou Elvire, représentant le ministère des Eaux et forêt, pour atteindre l'objectif de 20% de couverture forestière du territoire national d'ici à 2030, il faudra planter chaque année, environ 300 millions d'arbres.

Après avoir salué la détermination des étudiants à prendre leur place dans la reconstruction de la forêt ivoirienne, Zouzou, la représentante du ministre des Eaux et forêts, a également annoncé que pour l'expérimentation des solutions issues des travaux des étudiants, le ministère mettra à la disposition du "laboratoire d'accélération", à Yamoussoukro, 10 ha de la forêt urbaine, d'un seul tenant.

Le Hackaton forêt 2020 a enregistré 114 candidatures regroupées en 12 équipes composées d'étudiants dont la moyenne d'âge se situe entre 19 et 24 ans. La compétition s'inscrit dans une démarche d'innovation stimulante ayant pour objectifs de tester les candidats en conditions réelles et de valoriser les talents. Mais aussi d'identifier des technologies "Made in Côte d'Ivoire", ainsi que des startups qui feront émerger les futures technologies.

Au-delà des lots des étudiants, les encadreurs du projet de l'Inp-hb et le comité de suivi AccLab du ministère des Eaux et forêts, ont également reçu du matériel informatique et dronotique.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.