Gabon: Fête du travail - Tradition respectée pour l'UGPS

C'est dans un restaurant de la place que les membres de l'Union Gabonaise de la Presse Sportive ont célébré la fête du travail. Cet événement a eu lieu dans une ambiance conviviale, et a permis également aux différents confrères d'échanger sur divers sujets très enrichissants pour la nouvelle génération tenue en haleine durant les discussions.

L'échange et le partage, voilà sur quoi a tenu la fête du 1er mai pour les membres actifs de l'UGPS. Ces derniers ont échangé autour des mets du terroir, et ont célébré la traditionnelle fête du travail, un événement festif qui certes réunissait la crème des journalistes sportifs gabonais, mais aussi un moment de retrouvailles pour les plus anciens. Les convives n'ont pas hésité à partager leurs modestes expériences, pour les plus âgés, et leur vision pour l'avenir de la corporation pour les plus jeunes.

A travers plusieurs thèmes abordés, les membres ont pu tenir compte des difficultés liées à leur métier de journaliste, mais aussi les avantages qu'ils peuvent tirer dans ce couloir. Les conseils à la nouvelle génération n'ont manqué durant les échanges, et cette dernière a également soulevé certains points très importants pour leur épanouissement. Hormis cela, on peut noter l'ambiance qui a régné ce samedi 1er mai, avec les bizutages des nouveaux adhérents autour de la fameuse chanson des Panthères du Gabon « amener les noms ».

L'UGPS qui enregistre à ce jour près de 50 membres, réunit plusieurs journalistes sportifs de différents médias du Gabon. L'association entend perpétuer ce genre d'initiative pour le renforcement des liens qui unis les membres actifs dont la réussite du sport local par le biais d'une bonne vulgarisation est le seul leitmotiv.

Plus de: Gabonews

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.