Afrique: Le Robusta a besoin de visibilité

L'Assemblée générale de l'Agence des cafés Robusta d'Afrique et de Madagascar (ACRAM) a tenu la semaine dernière à Lomé sa 9e session ordinaire.

Cette structure est présidée par le Togolais Enselme Gouthon. Elle est composée de membres issus du secteur public et privé du Cameroun, de Côte d'ivoire, du Gabon, du Ghana, du Liberia, de Madagascar, de la RDC et du Togo.

Les participants ont décidé de soutenir la candidature ivoirienne au poste de directeur exécutif de l'Organisation Internationale du Café (OIC).

Concernant la situation du Robusta, l'ACRAM veut encourager la transformation locale tout en encourageant le déploiement sur le marché régional à travers la Zone de Libre Echange du Continent Africain (ZLECA).

Il est également vivement recommandé aux membres de l'Agence de développer des alternatives de commercialisation, notamment électronique pour pallier les contraintes qui entravent les échanges commerciaux conventionnels.

Les producteurs devront également mettre en place une stratégie marketing afin de donner de la visibilité au produit Robusta.

Dans cette logique, l'organisation d'un Forum économique des Robustas africains et malgaches est dans les cartons.

L'ACRAM veut innover en lançant une Académie du café Robusta dont les détails seront communiqués ultérieurement.

L'organisation veut également contribuer à la résilience des femmes dans la filière café et encourager leur représentativité dans l'ensemble de la chaine de valeur café.

A l'issue de la session, les participants ont remercié les présidents Faure Gnassingbé, Paul Biya et Ali Bongo Ondimba ainsi que les principaux acteurs de la promotion de la filière Robusta parmi lesquels Enselme Gouthon.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.