Cote d'Ivoire: Tennis / Internationaux juniors d'Abidjan 2021 - L'Ivoirien Kouamé Myko plus fort que tous

Le tournoi international de tennis, "ITF Junior tour 2021 Abidjan", a pris fin le dimanche dernier. Et le vainqueur se nomme Yohann Kouamé dit Myko. Tombé en demi-finale lors du premier tournoi (grade 5), le jeune homme s'est remis sur de bons rails.

Il a remporté le grade 4 devant le Français d'origine asiatique, Lucas Phanthala (6/3 ; 6/0), au terme d'une finale qu'il a maîtrisée de bout en bout. « Ce n'était pas évident. J'avais affaire à un adversaire qui ne faisait pas beaucoup de fautes. Il a fallu le faire déjouer en usant de ma puissance, pour le repousser au maximum. Tout en allant chercher les balles. Dieu merci, cette stratégie a marché », a déclaré Yohann Myko, après son triomphe.

Pour remporter ce 4e "ITF Junior tour 2021 Abidjan", Myko s'est montré performant. Il s'est d'abord défait de l'Egyptien Omra Farahat (6/1 ; 6/1), puis du Français Karl Holder (5/7 ; 6/3 ; 3 ;1 Ret). En demi-finale, Myko a battu son compatriote Kouamé Michael, né et vivant en France, par forfait.

Le vainqueur du tournoi gagne 55 points. Chez les jeunes filles, c'est la Française Léa Barthelier qui a remporté le grade 4, après avoir battu en finale, l'Egyptienne Layla Shoukry (2./6; 6/2; 6/0). Boniface Papa Nouveau, Directeur de "ITF Junior tour Abidjan", n'a pas caché sa satisfaction au terme de cette compétition.

« Il faut rendre gloire à Dieu. Organiser ces deux compétitions internationales à Abidjan, en cette période de crise sanitaire mondiale cas, n'était pas gagné d'avance. Merci au ministère de la Promotion des Sports et du Développement de l'Economie sportive, à toutes ces entreprises citoyennes qui ont permis que nous tenions ce pari 2021 », a-t-il indiqué.

Prochain rendez-vous, toujours Abidjan, mais aussi Yamoussoukro. Notons que ce tournoi a été organisé sous l'égide de la Fédération ivoirienne de tennis (FIT).

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Le Nouveau Réveil

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X