Sénégal: Mbour / Restaurants saisonniers et tourisme - La réintégration des travailleurs licenciés au centre des attentes

Face à la presse en marge de la fête du 1ier mai, le secrétaire général national du Syndicat des travailleurs de la restauration, des bars et cafés affiliés à la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal, Mamadou Diouf, a fait face à la presse.

A l'en croire, dans un contexte de pandémie Covid-19, le secteur de la restauration et de l'hôtellerie a été durement impacté. Il en cependant déduit une situation plus difficile à Dakar qu'à Mbour. Dans la Petite côte, le traitement salarial a été respecté chez certains à 70%, d'autres intégralement et quelques-uns ont reçu leur treizième mois. Là où il se désole, c'est dans les restaurants qui on fait des licenciements.

Mamadou Diouf a insisté sur le dialogue social dans le département de Mbour qui a permis d'aboutir à des solutions heureuses. Selon ses propos, tout sera mis en œuvre pour la réintégration des travailleurs saisonniers des restaurants et des auberges licenciés pour cause de Covid-19. Il s'est par ailleurs satisfait du climat d'apaisement social suite à la signature du pacte de stabilité sociale traduit dans le secteur du tourisme en un apaisement du front social. Sa satisfaction s'étend aussi à la massification de son syndicat et de l'issue heureuse de bon nombre de négociations

A La Une: Sénégal

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.