Togo: Les moustiques attaquent

Les fortes pluies favorisent le paludisme. C'est le cas en cette période.

Le programme national de lutte (PNLP) recommande aux habitants des zones rurales d'utiliser les moustiquaires imprégnées fournies gratuitement. C'est le moyen le plus efficace de se protéger, a rappelé mardi le Dr Tinah Atcha-Oubou, coordonnateur national du PNLP.

Des progrès ont été réalisés ces dernières années. Le taux de létalité est passé de 3,1 à 2,4% en 7 ans.

'Si on arrive à faire dormir 80% de la population dans des moustiquaires, on pourra réduire les décès liés au paludisme de 60%', estime Atcha-Oubou.

Près de 6 millions de moustiquaires à imprégnation durable (MILDA) ont été distribuées.

Les MILDA sont traitées avec un produit insecticide (deltaméthrine) directement intégré dans la fibre de polyester ou polyéthylène au moment de la fabrication.

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.