Tunisie: Vers la création de zones industrielles écologiques d'une superficie de 100 ha

Le ministre de l'Industrie, de l'Energie et des Mines, par intérim, Mohamed Boussaïd, a fait savoir que le département envisage la création d'importantes zones industrielles écologiques s'étendant sur une superficie de 100 ha.

Ces zones industrielles, qui seront dotées de caractère industriel, de service et résidentiel, fonctionneront grâce au recours aux énergies renouvelables.

Boussaïd a ajouté, lors d'une séance de travail sur les mécanismes de promotion de zones industrielles, que ces espaces contribueront au recyclage des déchets industriels et à leur conversion en nouveaux produits.

Il a, dans le même contexte, souligné qu'un texte juridique a été élaboré, dans le dessein de réduire les délais de construction de zones industrielles en Tunisie et de maîtriser le coût d'aménagement.

Les participants à cette rencontre ont mis l'accent sur l'importance d'œuvrer à surmonter les difficultés en révisant les textes juridiques et en étudiant la possibilité de mettre en place de nouvelles procédures.

L'objectif est de simplifier les démarches administratives au profit des industriels et des investisseurs afin de stimuler le rythme des investissements dans les zones industrielles, ce qui est en mesure de développer les infrastructures industrielles et technologiques dans les différentes régions.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.