Algérie: ANP - La stratégie de modernisation se poursuit pour "faire face à toute agression"

Alger — Le Haut commandement de l'Armée nationale populaire poursuit la mise en œuvre de sa stratégie de développement et de modernisation de l'Armée nationale populaire (ANP) en préparant toutes les forces et à différents niveaux à faire face à toute agression éventuelle et à l'écarter en toutes circonstances, souligne la revue El Djeich dans son dernier numéro.

"Le Haut commandement de l'Armée nationale populaire poursuit la mise en œuvre de sa stratégie de développement et de modernisation de l'ANP et l'application du programme de préparation au combat de toutes les forces et à différents niveaux. Ce qui reflète réellement la préparation des unités de l'ANP et leur pleine disponibilité à faire face à toute agression éventuelle et à l'écarter en toutes circonstances", relève l'édito d'El Djeich.

L'éditorialiste relève que "les succès enregistrés par les nombreux exercices exécutés dans les différentes Régions militaires confirment le haut niveau de compétence des éléments des unités engagées ainsi que leur maîtrise des différentes armes en dotation", soulignant "la détermination de notre armée à défendre la Patrie et à protéger le citoyen n'est ni négociable ni sujette à marchandage encore moins à débat stérile".

"Que tous ceux qui ont perdu la boussole de la Patrie, qui se sont égarés et qui ne se retrouvent plus entre rêves et cauchemars, sachent que l'Algérie dispose d'une armée qui la protège et la défend, qui se sacrifie pour elle et qui fait face aux professionnels de la désinformation et de la propagande, aux promoteurs de rumeurs et de mensonges et à tous ceux qui frappent de suspicion les efforts de l'Etat algérien parce qu'ils ne peuvent plus jouir des avantages et autres privilèges dont ils bénéficiaient par des voies détournées et de manière suspecte, au détriment des droits du citoyen", ajoute-t-il, rappelant que "cette ère est définitivement révolue" et que celle de la nouvelle Algérie, "une Algérie puissante et prospère, se profile à l'horizon et se concrétise pas à pas".

Et le rédacteur de l'édito de s'adresser à l'ensemble des citoyens en lançant : "à tous nos jeunes et aux citoyens qui n'ont pas connu l'enfer colonial, qui n'ont pas été marqués au fer rouge de ses exactions, qui n'ont pas vécu les décennies noires et les massacres perpétrés par les forces de l'obscurantisme contre des citoyens innocents, nous disons que la sécurité dont nous jouissons tous aujourd'hui n'est pas le fruit du hasard ni qu'elle nous a été offerte en cadeau, mais qu'elle a été réalisée grâce aux sacrifices d'hommes et de femmes qui ont subi le martyr et consenti le tribut du sang pour que l'Algérien vive en sécurité, fier et sous le ciel de la liberté dans une Algérie unie, territoire et peuple".

La revue El Djeich souligne, sous le titre "les masques sont tombés", que "sous le couvert de certains mouvements de protestation et revendications sociales, les éléments subversifs poursuivent leurs actions criminelles et provocatrices en incitant les travailleurs et les salariés de certains secteurs à lancer des grèves, apparemment motivées par la revendication de certains droits mais qui", soutient-elle, "en réalité, visent à faire échec aux prochaines élections législatives et, par la même, engager le pays dans une impasse dont il se passerait bien".

"Ces éléments subversifs et d'autres qui préparaient des attentats à l'explosif contre les citoyens, ajoute la même source, "sont en fait les deux faces d'une même médaille, leur objectif est de faire plier l'Algérie en recourant à tous les moyens, en explorant toutes les voies et en exécutant plusieurs plans subversifs dans le but de provoquer la rue et de généraliser le chaos, de la rareté des produits à la cherté des prix, d'inciter aux grèves, d'insulter et de calomnier les institutions de l'Etat et ses forces de sécurité dans des tentatives désespérées de semer le chaos et de gâcher la voie de l'Algérie nouvelle".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.