Algérie: Tipasa - Durcissement des mesures préventives après la détection du variant indien

Tipasa — La direction de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière a adopté des mesures préventives "rigoureuses" visant à endiguer la propagation du variant indien (B.1.617), après la détection de 6 cas, indique la direction locale du secteur.

Il s'agit de la mobilisation d'équipes médicales pour mener des enquêtes épidémiologiques approfondies dans l'entourage des personnes infectées, tout en plaçant les personnes ayant été en contact direct avec le premier cas positif au variant indien en confinement volontaire, a déclaré à l'APS le directeur de la Santé, Mohamed Bourahla.

L'Institut Pasteur avait annoncé, lundi, la détection de 6 cas du variant indien à Tipasa.

"Six cas du variant indien (B.1.617) ont été détectés pour la première fois dans la wilaya de Tipasa", précise la même source qui a ajouté que cette souche découverte est de "sous-type 2 qui comporte des différences par rapport au mutant Hybride circulant actuellement en Inde (Absence de la mutation E484K)".

L'Institut Pasteur rappelle, par la même occasion, que ce variant "est classé par l'OMS comme 'variant à suivre' après les variants dits 'préoccupants', à savoir: les variants britannique, sud-africain et brésilien".

Après avoir rassuré que l'état de santé des six cas atteints du variant indien est stable, le directeur de la santé a dit appréhender les répercussions "du relâchement et de la non observation des mesures sanitaires préventives pour la lutte contre la pandémie notamment l'irresponsabilité observée ces derniers jours dans les marchés et les centres commerciaux bondés de monde".

M. Bourahla a rappelé aux citoyens l'importance de maintenir un haut degré de vigilance et de faire preuve de sens des responsabilités à même de contrer la propagation de cette pandémie dans la wilaya de Tipasa.

La wilaya de Tipasa est restée hors de la zone de danger durant une longue période avant sa réintégration sur la liste des 39 wilayas concernées par le dernier réaménagement des horaires de confinement décidé par le gouvernement pour une période de 15 jours.

Avec l'évolution récente de la situation épidémiologique enregistrée dans la wilaya de Tipasa, en raison de l'apparition du nouveau variant indien, le directeur de la santé appelle les citoyens au "strict respect des règles fondamentales stipulées dans le protocole sanitaire (le port des masques de protection, la distanciation physique et le lavage fréquent des mains), qui représentent, en cette circonstance, la seule garantie pour endiguer la propagation du virus et éviter de nouveaux cas de contamination".

Dans le cadre des activités de séquençage relatives à la surveillance des variants du virus SARS-CoV-2, menées par l'Institut Pasteur-Algérie (IPA), il a été procédé, à la détection de 37 nouveaux cas du variant britannique (B.1.1.7) à travers certaines wilaya du pays, avait annoncé lundi l'IPA.

Ces nouveaux cas du variant britannique sont répartis comme suit: 23 cas à Alger, 05 cas à Blida, 03 cas à Bejaia, 03 cas à M'sila, 01 cas à Constantine, 01 cas à Médéa et 01 cas à Mila, avait précisé le communiqué de l'IPA.

"Le nombre total de cas confirmés du variant britannique, depuis le 25 février 2021, s'élève ainsi à "180 cas", et pour le variant nigérian (B.1.525), "aucun nouveau cas n'a été détecté", ajoute l'Institut Pasteur.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.