Algérie: Coronavirus - Les cas de la souche indienne contaminés par un ressortissant indien établi en Algérie

Alger — Le ministre de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière, Abderrahmane Benbouzid a affirmé, mardi à Alger, que les six cas de la souche indienne du coronavirus (B.1.617) détectés dans la wilaya de Tipasa avaient été contaminés par un ressortissant indien établi en Algérie.

En marge d'une visite d'inspection à l'hôpital Salim Zmirli d'El Harrach, le ministre a indiqué que "la détection du variant indien introduit par un ressortissant indien établi en Algérie (dépisté à l'hôpital de Koléa) a été suivie d'une enquête qui a permis de détecter les autres cas".

L'enquête épidémiologique est toujours en cours pour dépister d'autres cas éventuels", a-t-il fait savoir.

S'agissant de la cadence de vaccination et la réception de quotas supplémentaires de doses de vaccins, le ministre a affirmé que "nous devions réceptionner, ce vendredi, une quantité considérable de vaccin en provenance d'Inde, mais ce pays a décidé de suspendre l'exportation du vaccin en raison de la situation pandémique qui y prévaut actuellement".

"L'Algérie a déjà versé 15% du montant de cette part que nous aurions aimé recevoir. Toutefois, nous étudierons toutes les éventualités pour faire face à cette situation", a-t-il ajouté.

L'Institut Pasteur d'Algérie a annoncé, lundi, que six (06) cas du variant indien avait été détectés pour la première fois, dans la wilaya de Tipasa. Ce variant est classé par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) comme "variant d'intérêt".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.