Sahara Occidental: Le Président sahraoui Brahim Ghali en convalescence en Espagne après s'être rétabli du Covid-19

Alger — L'ambassadeur de la République arabe sahraouie démocratique (RASD) à Alger, Abdelkader Taleb Omar a fait savoir, mardi, que le Président sahraoui Brahim Ghali était en convalescence en Espagne après s'être remis de la Covid-19.

Affirmant que le Président Ghali n'a été destinataire d'aucune convocation pour une quelconque instruction en cours, M. Taleb Omar a souligné que l'acharnement sur la personne du président sahraoui s'inscrit dans le cadre d'une campagne médiatique menée par le Maroc visant à embrouiller la cause sahraouie.

Le régime du makhzen tente à travers la mobilisation de certaines plumes mercenaires à détourner l'attention sur la cause sahraouie par les rumeurs et les mensonges, a précisé l'ambassadeur sahraoui, qui a démenti ces histoires infondées.

M.Taleb Omar a cité, dans ce cadre, les rapports émanant de plusieurs ONG de droits de l'homme à l'instar de "Amnesty international" et "Human rights watch" ayant prouvé l'implication du Maroc dans des violations des droits de l'homme, rappelant également la dernière déclaration du Haut commissariat de l'ONU pour la protection des droits de l'Homme faisant état de "pressions exercées par des parties soutenant le régime marocain afin que les violations restent à l'ombre".

Dans le même sillage, il a souligné que la partie sahraouie n'a rien à cacher, et qu'elle appelle à la création d'un mécanisme de surveillance des droits de l'homme au Sahara occidental, mais le régime marocain refuse encore.

Le Maroc mène une campagne de désinformation, dans le cadre de la guerre psychologique, d'une part, et une campagne de "provocation et de chantage" contre l'Espagne, d'autre part, afin d'influencer sa position sur la question sahraouie et d'amener Madrid à se rebeller contre la légalité internationale, a-t-il souligné.

Des sources de la Présidence sahraouie ont démenti, dans une déclaration à l'APS, la réception par le Président Ghali de toute convocation de la part de la justice espagnole, précisant qu'il s'agit d'une rumeur colportée par le régime du Makhzen en raison de son état de désespoir qui l'a amené à faire du chantage au gouvernement espagnol pour faire le choix entre lui et les Sahraouis".

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.