Algérie: Huawei dote 5 universités algériennes de salles de formation informatiques

Alger — L'entreprise chinoise des télécommunications, Huawei Algérie, a doté cinq universités et établissements du secteur de l'enseignement supérieur, en salles de formation informatiques de "haute performance", indique mardi Huawei dans un communiqué.

Il s'agit de l'Institut national de la Poste et des technologies de l'information et de la communication (INPTIC) d'Eucalyptus à Alger, l'Institut national des télécommunications et des technologies de l'information et de la communication (INTTIC) d'Oran, de l'Université de Saida, Dr. Moulay Tahar, de l'Université des sciences et technologies, Houari Boumediene (Alger) et de l'Ecole nationale supérieure d'informatique d'Alger.

A travers ce programme, les étudiants auront un accès facile et direct aux salles de formation de Huawei. "Cela a crée également une relation plus étroite entre le monde de l'université et l'entreprise et l'employeur (académique et théorique)", explique Huawei Algérie, ajoutant que les universités participantes accèdent à des cours de TIC dispensés par des instructeurs de Huawei agréés.

"En tant que partenaire des universités algériennes dans le domaine des TIC, et par le biais de divers projets d'écosystème de talents, tels que l'ICT compétition, ICT Académie et Seeds for the Future, Huawei répond à l'orientation stratégique de l'Algérie sur la transformation numérique et l'encouragement des jeunes à innover", indique le communiqué, qui relève que les responsables des universités et instituts concernés par cette opération de donation "ont affiché leur satisfaction quant à l'accompagnement de Huawei envers leurs instituts".

Pour rappel, un mémorandum d'entente avait été signé entre le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique et Huawei Algérie en 2018, visant à la création des "Huawei ICT Academy" dans différents établissements universitaires.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.