Sénégal: Affaire SCAC Afrique - Le procès ouvert mardi, renvoyé jusqu'au 18 mai

Thiès — Le procès opposant la société immobilière SCAC Afrique à ses anciens clients, ouvert ce mardi au tribunal de grande instance de Thiès, a été renvoyé, au 18 mai, a appris l'APS, de l'avocat de la partie civile, Me Omar Faty.

Les victimes de SCAC Afrique estimées entre 3.000 à 4.000 personnes à travers le pays, avaient versé leur cotisation auprès de cette société immobilière, afin de disposer d'un terrain une fois le paiement de la parcelle effectué.

Les montants déposés par client varient de "un à cinq millions de francs CFA", selon leur conseil, Me Faty.

Le responsable de SCAC Afrique, un sénégalo-camerounais, a quitté le pays depuis 2015.

Entre temps, leurs parcelles, dont une bonne partie, situées dans le village de Mbomboye, dans la commune de Notto Diobass, ont été désaffectées et réaffectées à d'autres personnes, par cette municipalité.

Pour Me Omar Faty, l'ouverture de ce procès tant attendu, a suscité chez lui et ses clients des sentiments de "soulagement et de justice".

Maintenant que "la machine judiciaire est en branle", il se dit "confiant" qu'il remportera le procès, estimant avoir le droit de son côté.

L'absence du prévenu "n'est pas un problème" et ne peut empêcher au tribunal de rendre son jugement, qui trouvera la personne incriminée "partout" où elle sera, a-t-il martelé.

Mame Diarra Bousso Thiam, la vice-présidente de la coopérative constituée de 700 victimes de SCAC Afrique, a fait part à l'APS de leur "grand espoir" que la justice soit rendue, pour que toutes les personnes lésées puissent rentrer dans leurs droits.

"A un moment donné, on avait cru tout perdre, mais aujourd'hui, c'est un nouveau jour qui se lève", a-t-elle dit.

Après une première plainte en 2016, qui avait abouti à la fermeture des comptes bancaires de la société immobilière, une seconde a été déposée en 2019.

Le 20 avril dernier, les victimes de SCAC Afrique avaient marché pacifiquement avant de remettre leur mémorandum au gouverneur de Thiès.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X