Cote d'Ivoire: Traitement des crises d'asthme - Le laboratoire Aztrazénéca offre deux salles de nébulisation au chu de treichville

Dernère publication 05/05/2021 à 02:01 min

Le laboratoire biopharmaceutique AztraZénéca a offert, le jeudi 29 avril 2021, au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Treichville à Abidjan, deux salles équipées d'appareils de nébulisation, pour soulager les malades atteints de crises d'asthme. Soro Fountélé, 2e Directeur de cabinet du Ministre de la santé, de l'hygiène publique et de la couverture maladie universelle, représentant le ministre Pierre Dimba, a réceptionné le don des mains de Barbara Nel, présidente Afrique de AztraZénéca.

« Je me réjouis ce jour de la remise du matériel médical de prise en charge des infections de pneumophtisiologie dans la perspective de la couverture maladie universelle. (... ) Je voudrais remercier madame Barbara Nel, représentante Afrique de AstraZeneca, pour l'appui que son organisation apporte à la Côte d'Ivoire, non seulement pour la lutte contre le Covid-19, mais aussi pour la prise en charge de l'asthme dans nos Centres hospitaliers universitaires de Treichville et de Cocody », a salué Soro Fountélé .

Selon lui, l'asthme reste très active en Côte d'Ivoire. Au service pneumophtisiologie, il affirme qu'environ 10% des patients vus en consultation sont des asthmatiques. C'est pourquoi, selon lui, le gouvernement multiplie les actions de prévention et de prise en charge de ce mal.

S'agissant du don, il n'y a pas eu d'estimation du coût.

Les services équipés sont la pédiatrie, le service de pneumophtisiologie (PPH) et les urgences médicales.

Ce qui a réjoui la Professeur Yao Étienne, Directeur Général du CHU.

Barbara Nel, la présidente Afrique de AstraZeneca a donné le sens de cette initiative pour la Côte d'Ivoire et d'autres pays du continent. « Le projet que nous allons lancer ce jour est très important pour nous à AztraZénéca. Pour Nous, l'Afrique, la Côte d'Ivoire et toute la zone de l'Afrique francophone est très importante. (... ) C'est un projet très innovant dans le domaine respiratoire, qui va permettre aux patients en Côte d'Ivoire de pouvoir bénéficier, mais également permettre à d'autres pays de l'Afrique subsaharienne d'en bénéficier. Cette nébulisation permettra de prendre en charge les patients asthmatiques et leur permettre d'avoir accès aux médicaments importants pour eux. Il y aura un volet formation de tous les professionnels de santé qui interviennent dans la prise en charge de l'asthme », a-t-elle expliqué, entre autres

Selon les chiffres avancés par les experts du ministère de la santé, 235 millions de personnes sont asthmatiques à travers le monde. La plupart des décès surviennent dans les pays à revenus faibles ou intermédiaires. En Côte d'Ivoire, deux enquêtes réalisées respectivement en 1998 et en 2001 ont permis d'avancer des chiffres. L'enquête de 1998 révélait une prévalence de 15,63% au plan national et 18,68% à Abidjan. En 2001, la prévalence est passée à 19,30% au plan national, et 22,87% à Abidjan. Soit une augmentation d'environ 4% de prévalence entre 1998 et 2091.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: L'Intelligent d'Abidjan

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X