Cote d'Ivoire: Réinsertion des femmes détenues et des mineurs - Le Comité ivoirien des droits de l'homme lance un projet

Le Comité ivoirien des droits de l'homme (Cidh) a lancé ce mardi 4 mai 2021, un projet de réinsertion sociale en faveur des femmes détenues et mineurs de la Maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (Maca), au siège du Conseil national des droits de l'homme (Cndh), à Abidjan-Cocody. Ledit projet est financé par l'ambassade des Etats-Unis.

La réinsertion des ex-détenus demeure cruciale pour éviter leur récidive, leur donner des moyens pour se prendre en charge est une priorité que s'est assignée le Cidh.

La présidente du Cidh, Djidja Flore Angeline, a indiqué que ce projet est le résultat d'une enquête menée en 2018 dans 34 prisons par l'Obslid. Selon elle, les droits et la dignité des pensionnaires sont passablement respectés. C'est pourquoi le Cidh veut, à travers son projet, améliorer la situation carcérale des femmes et des mineurs mais bien plus, faciliter leur réinsertion.

La présidente du Cidh souhaite ainsi instruire les populations en milieu carcéral afin de réduire le taux de criminalité en Côte d'Ivoire.

Cent femmes détenues et cent mineurs bénéficieront donc de ce programme qui se décline en quatre activités, à savoir l'informatique, la coiffure, la musique et l'entrepreneuriat. Ce projet va se dérouler sur une période de six mois.

Au nom de la Direction de l'administration pénitentiaire (Dap) de la Maca, Mme Tanoué Lydie, inspecteur d'éducation spécialisée (Bureau affaire sociale), a salué le projet. Elle a affirmé que son institution est consciente qu'après la détention, il y a une vie.

Vu l'insuffisance des moyens pour organiser cette réinsertion des ex-détenus, la Maca accorde un grand intérêt aux aides qui viennent de l'extérieur.

Mme Agaman Nadine, Conseillère alphabétisation, Service réinsertion de la Direction de l'administration pénitentiaire (Dap), a insisté sur l'alphabétisation qui, pour elle, doit être au cœur de toute initiative.

Quant à Marc Weinberg, attaché culturel à l'ambassade des Etats-Unis, il a témoigné sa satisfaction. « Nous sommes ravis de soutenir ce projet », mentionne-t-il, tout en souhaitant poursuivre ce partenariat.

Le Cidh créé le 11 décembre 2011, a pour mission de contribuer au développement social par la promotion des droits humains.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X