Cameroun: Décès de l'ancien premier ministre camerounais Simon Achidi Achu

Premier Premier ministre anglophone du Cameroun, il reste célèbre pour son expression fétiche "Politic Na Njangui": "la politique, c'est comme une tontine".

Ce mardi 4 mai 2021, l'homme politique camerounais Simon Achidi Achu est décédé à l'âge de 87 ans. L'ex-locataire de l'immeuble étoile, la primature, a rendu l'âme alors qu'il était allé se faire soigner aux côtés de sa famille aux États-Unis.

Né en 1924, Simon Achidi Achu fut tour à tour ministre délégué chargé de l'inspection de l'Etat, ministre de la justice, Premier ministre (de 1992 à 1996) et Sénateur pour la région du Nord-ouest.

Il reste célèbre pour son expression fétiche "Politic Na Njangui", une expression qui veut dire: "la politique, c'est comme une tontine". On n'est redevable qu'envers celui qui a fait des efforts politiques pour nous, en guise de traduction littérale. Il le disait aussi pour traduire sa fidélité envers le président Paul Biya.

"Pa" Simon Achidi Achu, comme il était appelé affectueusement, est né à Bamenda et a grandi à Santa, situé dans la Province du Nord-Ouest du Cameroun.

Il fait ses études primaires à Santa, puis s'inscrit au Cameroun Protestant College, avant d'atterrir à l'Université de Yaoundé, où il a participé à la création de l'Association étudiante, qui existe toujours. Il a également été le premier président de l'association. Il poursuit ses études à Marseille, en France.

Il est resté en dehors de la politique pendant plusieurs années, puis il a été élu député à l'Assemblée nationale. Le président Paul Biya l'a nommé par la suite Premier ministre le 9 avril 1992 à la suite des élections législatives de mars 1992. Il a été le tout premier Premier ministre anglophone du Cameroun.

Après la victoire de Biya aux élections de 1992, Achidi Achu est resté Premier ministre jusqu'au 19 septembre 1996, date à laquelle il a été remplacé par Peter Mafany Musonge.

Achidi Achu a ensuite été nommé président du conseil d'administration de la Société nationale des investissements en mars 2003.

En 2009, Achidi Achu est devenu l'un des trois membres du nouveau Conseil des sages de la section nord-ouest du RDPC, qui était destiné à formuler une stratégie et des tactiques pour permettre au RDPC d'atteindre la domination dans la province du Nord-Ouest, où l'opposition incarnée par le Social Democratic Front (SDF) a été traditionnellement dominant.

Lors des élections sénatoriales d'avril 2013, Achidi Achu est élu au Sénat en tant que premier candidat sur la liste du RDPC pour la province du Nord-Ouest. Lorsque le bureau du Sénat est élu le 12 juin 2013, Achidi Achu devient vice-président du Sénat.

Plus de: VOA

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X