Algérie: Le ministre des Finances lance les prestations de la finance islamique à l'agence BADR

Blida — Le ministre des Finances, Aïmen Benabderrahmane a procédé, mardi à Blida, au lancement, au niveau de l'Agence de la Banque d'agriculture et de développement rural (BADR), des prestations de la finance islamique, dont les produits sont attendus par une large catégorie de la population "réticente à l'égard des produits classiques de la banque", a-t-il dit.

"La BADR lance à partir d'aujourd'hui un bouquet de 14 produits en conformité avec les préceptes de la Chariaà islamique, dont six relatifs aux comptes courants et aux comptes épargne et les huit autres destinés au financement de projets d'investissement, des besoins d'exploitation et des opérations d'exportation dans tout les secteurs, notamment l'agriculture et l'industrie de transformation", a indiqué le ministre dans une déclaration à la presse.

M.Aïmen Benabderrahmane, qui a assuré la "conformité de ces nouvelles prestations aux préceptes de la Chariaà islamique", a cité particulièrement la garantie de la "plus importante condition stipulée par l'Autorité charaïque nationale de la Fetwa relevant du Haut conseil islamique (HCI), relative à la séparation totale des activités de la banque classique de celles de la finance islamique, tant au plan du système informatique que des employés de la banque", a-t-il expliqué.

La généralisation des produits de la finance islamique à travers les agences de la BADR des 58 wilayas du pays, sera effective avant la fin de l'année 2022, sachant que cette banque compte le plus important réseau bancaire national avec 327 agences.

Il a affirmé, à ce titre, l'engagement de son département à soutenir "toutes les banques dans le lancement de ces produits et à œuvrer au dépassement de différentes difficultés, tout en assurant les conditions nécessaires pour la réussite de la finance islamique en Algérie", a-t-il dit, annonçant le lancement dans "les prochains jours" de cette nouvelle prestation au niveau de l'agence Amirouche (de la BADR) à Alger.

Lors de sa rencontre avec les employés de la banque, M. Benabderrahmane a particulièrement insisté sur l'impératif de "simplifier les procédures d'ouverture des comptes bancaires, en vue de restituer la confiance du citoyen". Il a, également, proposé une extension des heures de travail au niveau d'au moins trois agences de la wilaya, jusqu'à 18H30.

Plus de: Algerie Presse Service

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X