Congo-Kinshasa: Mise en œuvre de l'état de siège en Ituri et au Nord Kivu - Patrick Muyaya, Richard Kasonga et Mwanamputu lancent la campagne de sensibilisation

Mesure exceptionnelle. Volonté politique. Détermination à la clé. Félix Tshisekedi, en décrétant l'état de siège en Ituri et au Nord-Kivu a vu très loin. Ainsi l'ont expliqué, tour à tour, Patrick Muyaya, le tout nouveau Ministre de la Communication et Médias, le Général Richard Kasonga, le Porte-parole des FARDC et Pierrot Mwanamputu, le Commissaire Supérieur et porte-parole de la Police nationale.

Cadre choisi : l'un des studios de la RTNC1 à Lingwala. Devant les professionnels des médias, ces trois responsables de la communication, engageant aussi bien le gouvernement central que les FARDC et la PNC, sont revenus sur le contexte dans lequel cette décision a été prise par le Chef de l'Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et annoncée au conseil des Ministres du vendredi 30 avril 2021.

Ils ont répondu aux questions de tous genres qui leur ont été posées notamment, en rapport avec la durée, l'efficacité, les objectifs visés, les résultats attendus et, surtout, les dispositions prises en rapport avec le déploiement des administrations militaires et la substitution des juridictions militaires aux juridictions civiles.

L'occasion faisant le larron, pour ne pas du tout rentrer dans tous les détails, il y a lieu de retenir globalement, à en croire Patrick Muyaya et ses colistiers à l'affiche, lors de cette première conférence de presse axée sur les contours de cet état de siège, que le gouvernement congolais ne lésinera ni sur les moyens, ni sur les ressources humaines à utiliser pour que, cette fois-ci, peu importe le prix à payer, que les FARDC réussissent à ramener la paix dans cette partie du territoire national, conformément au vœu du Chef de l'Etat.

Ils ont, de manière complémentaire, explicité le cadre de référence - l'ordonnance présidentielle signée, à cet effet, pour décréter cet état de siège au Nord-Kivu et en Ituri.

C'est donc un pari qui appelle, à la fois, au patriotisme et à la dévotion pour le bien de la nation.

Voilà pourquoi, ils ont appelé tous les congolais et, particulièrement, professionnels des médias à mettre la main à la pâte afin d'encourager et accompagner les FARDC et la PNC dans l'accomplissement de cette mission historique.

Plus de: La Prospérité

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X