Madagascar: Danse contemporaine - La Compagnie Rary met en scène « Ôseanika »

Un spectacle de danse multidisciplinaire inédit comme le maîtrise aussi bien l'illustre Compagnie Rary, « Ôseanika » nous convie à retrouver la Teinturerie.

Toujours aussi gracieux et poétique, le tout sublimé d'un savoir faire unique, c'est un événement inédit que l'on aura à découvrir ce 7 mai à partir de 16h. Rendez-vous est donné pour l'occasion dans cet antre de l'art contemporain de la ville des Mille qu'est la Teinturerie Ampasanimalo. À l'affiche donc, un spectacle de danse à apprécier de long et en large sur place sobrement intitulé « Ôseanika ». Avec un titre aussi énigmatique que représentatif de la vision de son créateur comme celui-ci, nul doute que le public aura en même temps de quoi méditer et apprécier. S'affirmant comme une pièce chorégraphique exceptionnelle et fédératrice de plus de la part de la Compagnie Rary, « Ôseanika» invite au voyage initiatique plutôt abstrait, qui nous laisse songeur sur l'essence même de notre existence.

Ariry Andriamoratsiresy, chorégraphe émérite et fondateur de la Compagnie Rary nous délivrera ainsi une fois de plus une représentation onirique de la société, mais à laquelle on pourra toujours s'identifier. « Un spectacle multidisciplinaire mélangeant danse contemporaine et slam. Ôseanika nous plonge dans un monde de questionnements et d'histoire sur une identité presque perdue. On embarquera pour Ôsea, une grande île ou un petit continent? Une des nombreuses interrogations soulevées par ces danseurs et conteurs » souligne-t-il.

« En perpétuel mouvement »

C'est quasiment une notorié té publique, à Ariry Andriamoratsiresy on reconnait d'entrée à chaque fois cette patte artistique qui lui est propre. A savoir une écriture chorégraphique exclusive qui se distingue surtout par la grâce des mouvements qui s'enchaînent et une mise en scène ou une occupation de l'espace qui s'équilibre brillamment entre sobriété et extravagance. Ceci dit, la grande particularité de la Compagnie Rary portée par Ariry Andriamorantsiresy reste son aptitude à conquérir et à subjuguer le public à travers les thématiques qu'elle interprète de manière abstraite à chaque fois.

« Ôseanika » ne dérogera pas à la règle et nous proposera une immersion unique dans l'univers créatif des danseurs de la Compagnie Rary. Entre danse contemporaine et slam, la poésie des mots s'alliera ainsi avec le rythme de chaque pas qu'entreprendront les danseurs.

Fondée en 1996, la Compagnie Rary d'Ariry Andriamoratsiresy célèbrera cette année un quart de siècle d'existence. Une année qui promet d'être riche et bien garnie de sa part se profile donc. Pas plus tard que le 29 avril lors de la célébration de la Journée mondiale de la danse, elle a fait preuve d'un grand esprit de solidarité et de dévouement aussi bien envers son art que ses artistes. Au-delà de ce périple artistique qu'elle nous réserve ce vendredi à la Teinturerie Ampasanimalo, elle ne s'endort pas sur ses lauriers et peaufine déjà divers projets en perspectives.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X