Madagascar: Dr Jaures Churchill Rabemanantena - « Il est probable qu'on se fasse vacciner contre la Covid-19 tous les ans »

interview

Les vaccins contre la Covid-19 suscitent de l'inquiétude. Le Dr Jaures Churchill Rabemanantena, consultant en vaccination, épidémiologiste et analyste biostatisticien rassure la population, sur l'importance de la vaccination.

C'est quoi le vaccin Covishield?

Covishield est l'un des vaccins utilisés contre la Covid-19, utilisant l'adénovirus comme vecteur viral, qui est un virus chez les chimpanzés et inoffensif chez l'homme, mais capable d'induire une réponse immunitaire contre le SARS COV 2.

L'Astrazeneca/Covishield présenterait des effets secondaires sévères, comme la thrombose. Le Covishield présente-t-il un réel danger?

Non. L'Astrazeneca/ Covishield, ont passé les trois phases des essais cliniques, comme tous les autres vaccins disponibles, avant l'introduction dans un pays, avant son utilisation au grand public. Alors les bénéfices, les avantages sont toujours largement supérieurs aux risques. À mon humble avis, ne pas se faire vacciner présente un réel danger pour soi-même et pour votre entourage, voire votre communauté.

Sera-t-on complètement immunisé contre le coronavirus, après les injections?

D'une manière générale, la réponse immunitaire est toujours bonne après la première injection. Ensuite le taux d'anticorps sera particulièrement très élevé après la deuxième injection. Et cela confère à l'individu vacciné à une protection, surtout vers la forme grave.

Aura-t-on besoin de porter des masques et de respecter les gestes barrières, après les vaccins? Expliquez votre réponse.

Il est toujours préférable de porter des masques et de respecter les gestes barrières tant qu'on n'arrive pas atteindre l'immunité collective, c'est-à-dire, au moins 70% de la population doivent être vaccinés. D'autant plus qu'il y aura toujours des personnes non vaccinées qu'il faut protéger. Même si l'étude en cours va montrer que les gens vaccinés ne transmettent pas l'infection du SARSCov2, cela ne sera pas à 100%. En science médicale il y a toujours cette marge.

Le chef d'État a parlé de vaccination ciblée et non de vaccination de masse. Cela suffira-t-il pour immuniser toute la population contre la Covid-19?

La vaccination ciblée n'est pas suffisante pour protéger la population entière, mais il a parlé de cela, car nous allons vacciner notre population par ordre de priorité, c'est la raison par laquelle il a parlé de «Ciblé». On va cibler en premier temps les agents de santé sur le front, les personnes âgées vulnérables, et ainsi de suite selon la livraison que nous allons recevoir par étape. Mais à la fin, cela va finir par la vaccination de masse, selon l'évolution de la situation.

Il y a une similitude entre la Covid-19 et la grippe. Les vaccins anti-grippe changent tous les ans. Sera-t-il nécessaire qu'on se fasse vacciner tous les ans, contre le coronavirus, comme pour la grippe?

Aussi bien le virus de la Covid 19 que celui de la grippe, ont la même potentialité de se muter, de donner d'autre variant. D'où cette nécessité d'adapter, aussi, le vaccin. Alors il est probable qu'on fasse la même chose pour le vaccin contre la Covid-19.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X