Madagascar: Bilan covid - Les formes graves diminuent

Trois cent huit. C'est le nombre de personnes qui développent les formes graves de la maladie à coronavirus dans les hôpitaux, selon le bilan épidémiologique du 3 mai.

Le nombre des cas graves a baissé. Ces chiffres étaient de près de quatre cents, il y a quelques jours. « Plusieurs patients sont sortis de la forme grave, ces derniers temps. Nous avons eu jusqu'à quatre vingt-trois patients, ce matin (ndlr : hier matin), contre plus d'une centaine, la semaine passée », indique une source auprès du centre hospitalier universitaire (CHU) Anosiala, hier. Les autres CHU, à savoir le CHU Joseph Ravoahangy Andrianavalona (JRA), le CHU Joseph Raseta Befelatànana (JRB) enregistrent, également, une baisse des cas graves.

Cependant, l'admission de nouveaux patients qui développent les formes graves de la maladie continue dans les hôpitaux. « Nous avons accueilli de nouveaux patients, aujourd'hui. N'oublions pas que la maladie à coronavirus peut évoluer en forme grave, en une ou deux semaines, chez les nouveaux porteurs du virus », préviennent les médecins. Les formes graves de la maladie à coronavirus peuvent être mortelles. Le 3 mai, cinq personnes à Analamanga ont succombé à cette maladie.

Dans la communauté, le virus continue à se transmettre. Deux cent trente huit nouveaux cas sont détectés dans dix régions sur neuf cent soixante treize tests effectués. Cent soixante cinq à Analamanga. Vingt-deux à Vakinankaratra. Vingt-et-un à Amoron'i Mania. Quatorze à Matsiatra Ambony. Sept à Itasy. Quatre à Diana. Deux à Anosy. Un à Ihorombe, à Menabe et à Atsimo Andrefana. Quatre cent vingt-deux personnes sont guéries. Ce qui porte à trois mille sept cent trente-trois les personnes en traitement.

La maladie peut évoluer en forme grave pou r les nouveaux cas détectés, si elle n'est pas prise en charge à temps, ou si le malade a des comorbidités comme le diabète, l'hypertension artérielle ou s'il est en surpoids. Les personnes vulnérables nécessiteraient une surveillance particulière.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X