Madagascar: Andranomena - De nombreuses casses de véhicules filmées

Des voleurs multiplient les cambriolages en plein jour de véhicules dans les parkings de Tana. Leurs actes sont filmés et leur méthode consiste à tromper le système de verrouillage à distance.

Des casses de véhicules en plein jour. Identifiés mais jusqu'à maintenant insaisissables, un trio écume les parkings des stations-services et des supermarchés dans la partie d'Andranomena. Depuis le début de l'année, les casseurs ont frappé quatre fois devant les objectifs d'une station service.

Parmi les personnes victimes, un ressortissant étranger a été dépouillé d'un ordinateur et de ses papiers de résident, un autre individu qui conduisait une camionnette a perdu une somme de 400 000 ariary qu'il avait laissée dans sa voiture et pas plus tard que jeudi, les voleurs ont fait main basse sur un smartphone d'une valeur de 2,2 millions d'ariary, appartenant à l'occupant d'une Hyundai ix35. Le mode opératoire des bandits fonctionne comme une machine bien huilée.

Le visionnage des vidéos enregistrées par les caméras lors du coup qu'ils ont exécuté jeudi met en avant trois individus dissimulés derrière des masques, casquettes et capuche. Prêt à bondir sur leur proie, ils prennent position sur le parking pour guetter les véhicules cibles et sévir.

Repérage

Les véhicules dont le seul occupant est le chauffeur sont leur proie de prédilection. Dès lors que la voiture s'engage dans le parking, l'un des malfaiteurs s'approche et contourne la voiture en courant avec discrétion. Pendant que le chauffeur ouvre sa portière et s'apprête à appuyer sur le bouton de verrouillage de la clé du contact une fois dehors, le voleur tire légèrement sur une poignée en dehors du champ de vision du chauffeur et empêche ainsi la fermeture.

Mine de rien, il s'éloigne et ses deux comparses prennent le relais pour passer près du véhicule et s'arrêter quelques secondes pour repérer de potentiels butins laissés à l'intérieur.

Celui qui a bloqué le signal de verrouillage vient à son tour répertorier les objets de valeur à l'intérieur. La bande se déploie ensuite pour couvrir le périmètre avant de subtiliser ce qui se trouve dans la voiture. Pendant que les uns, prêts à donner l'alerte, surveillent le chauffeur, le troisième membre de la bande s'introduit à bord, s'empare de tous les objets de valeur puis sort aussitôt avant de s'éloigner en courant.

Le phénomène perdure depuis quelques mois dans de nombreux parkings de Tana.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X