Madagascar: Usurpation de titre - Un faux officier de l'armée arrêté pour escroquerie

Poursuivi d'escroquerie et d'usurpation de titre, un homme a été arrêté par la gendarmerie de Sambava, vendredi dernier. Son arrestation a eu lieu grâce aux plaintes déposées par deux de ses victimes, résidant dans la commune urbaine de Sambava, auprès de la compagnie de la gendarmerie de Sambava, les 24 et 25 avril.

Saisie de l'affaire, le groupe d'appui à la police judiciaire du groupement SAVA en collaboration avec les éléments de la compagnie Andapa ont enclenché la recherche du suspect. Les investigations menées par les forces de l'ordre ont permis de localiser sa cachette à Ampody, dans la commune urbaine d'Andapa.

Il fut alors arrêté le vendredi 30 avril vers 19 heures 30 minutes. Ayant avoué sa culpabilité, cet homme a raconté son mode opératoire. Pour tromper ses cibles, il prétend être un officier militaire et avec comme nom Lieutenant Faustin. Ils affirment avoir réussi à escroquer une somme totale de 7 780 000 ariary.

Les victimes ne sont autres que deux de ses voisins. Lors de la fouille de ses bagages, les enquêteurs ont trouvé deux paires de tenues militaires et divers effets vestimentaires, deux sacs bananes de couleur vert armée, des objets de sorcellerie ou « odygasy », une attestation de certificat de bonne conduite avec une attestation de libération du service légal délivré par la commandant du 1ER régiment de la Région militaire n°5. Interrogé sur ces documents, il affirme avoir servi à la compagnie militaire de Morondava comme soldat (classe 2018/2) et il attend son engagement dans l'armée. Après son arrestation à Andapa, il a été acheminé à Sambava pour la suite de l'enquête.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X