Tunisie: EST - Trouble-fête interdit

Les supporters de l'Espérance ne veulent pas que leur équipe prête le flanc au CA pour gâcher leur joie. Un derby doit toujours être gagné même s'il est sans enjeu.

Aucune des trois journées restantes du championnat ne sera une simple formalité à remplir par l'Espérance qui s'est déjà adjugé le titre depuis son dernier match gagné face au Stade Tunisien au Bardo (1-0).

Encore moins le derby qui aura lieu à Radès cet après-midi. En effet, un faux pas contre le CA, le frère-ennemi, serait comme un cheveu sur la soupe dans cette ambiance de liesse que vivent les supporters «sang et or».

Ceci s'est d'ailleurs illustré par la reprise rapide des entraînements par la troupe de Mouîne Chaâbani juste le lendemain du duel avec le Stade Tunisien.

On n'apprend rien à personne en rappelant que ce genre de confrontation a une importance capitale pour les supporters des deux camps.

A l'Espérance, on veut toujours le beurre et l'argent du beurre.

Du coup, il ne faut pas s'attendre à une quelconque décompression de la part de l'équipe de Bab Souika.

Il suffit de savoir que les trois matches restants à jouer par l'Espérance (CA, CAB et USMétlaoui), dont le dernier aura lieu mercredi prochain, seront pris très au sérieux car ils lui serviront de bonne préparation pour ses prochaines rencontres de la Ligue des champions.

Car à peine, la compétition nationale sera clôturée, l'Espérance ira en Algérie jouer son match aller des quarts de finale contre Chabab Belouizdad.

La seule particularité qui caractérisera les trois derniers matches de championnat, c'est qu'ils seront joués sans stress et sans pression. Toutefois, ils seront une occasion idéale pour les quarts de finale de la compétition africaine.

Ainsi, il ne faut pas s'attendre à un notable remaniement au sein de l'équipe qui terminera la compétition locale, et ce, à commencer par cet après-midi.

El Houni, absent de marque

Ce sera quand même, à l'exception de Hamdou El Houni, qu'on compte épargner pour le prochain duel africain. C'est que Hamdou El Houni s'entraîne en solitaire après sa dernière blessure il y a deux semaines. Ce qui donnera une chance supplémentaire au jeune Farouk Mimouni pour le remplacer sur la partie gauche de l'attaque. De toute façon, si Farouk Mimouni ne s'acquitte pas de la tâche qui lui sera confiée aujourd'hui, il sera remplacé par l'Ivoirien William Tougui qui piaffe d'impatience pour regagner la confiance de son coach, Mouîne Chaâbani.

Il y a par ailleurs lieu de rappeler que le «choc» avec le Club Africain nécessite toujours des joueurs dits «joueurs de derby». L'Espérance et le Club Africain en ont toujours eu. Et actuellement à l'Espérance, Ben Chérifia, Chetti, Badrane, Yaâcoubi, Ben Romdhane, Badri, Khénissi et tant d'autres en sont des exemples illustrateurs.

A La Une: Tunisie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X