Sénégal: Des podcasts sur l'histoire du pays pour les jeunes

Au Sénégal, un podcast est dédié à l'histoire du pays. « Xam sa Demb, Xam sa Tey » (« Connais ton passé pour connaître ton présent », en wolof) est un projet lancé par l'Institut Goethe en collaboration avec les Archives nationales du Sénégal et la Maison de l'Oralité et du Patrimoine. Objectif : rendre l'histoire du Sénégal accessible aux jeunes.

Les présidents de Léopold Sédar Senghor à Macky Sall, Lat Dior, figure de la résistance à la colonisation, l'équipe nationale de football du Sénégal, ou d'autres symboles, plus ou moins connus, de l'histoire du pays, voilà quelques uns des thèmes de ces podcasts.

Chaque épisode de 10 minutes, en français et en wolof, est raconté par le conteur et enseignant-chercheur Massamba Guèye. « Dans toute cette sélection, il y a une héroïne qui me plaît particulièrement, c'est Ndieumbeutt Mbodj. L'une des grandes femmes à avoir dirigé tout un royaume dans le Walo, dans la région de Saint-Louis, et qui s'est opposée à Faidherbe », nous explique t-il.

Ces podcasts sont des récits basés sur des écrits universitaires, et qui se transmettent dans la tradition de l'oralité. « Nous nous sommes dits : les enfants ne lisent presque plus et les livres d'histoires sont volumineux. Comment passer d'une source orale à l'écrit et retourner à la source orale sous forme de podcasts. C'est très important, parce que tous ces jeunes, qui prennent des pirogues, ne voient l'Afrique que dans son aspect matériel. Je crois que si l'on crée de l'affect, si on leur fait aimer leur propre pays, leur propre village, leurs propres héros qui sont africains, ils vont réfléchir le monde en intégrant la donnée affective et patrimoniale. »

Une quinzaine d'épisodes sont déjà en ligne, il y en aura 50 au total. Un nouvel épisode est à découvrir chaque mardi sur le site du Goethe Institut Sénégal. « Notre histoire est belle et mérite d'être connue ! »

AllAfrica publie environ 800 articles par jour provenant de plus de 110 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X