Cote d'Ivoire: Championnat panafricain interscolaire - Cinq milliards pour lancer le projet

Annoncé il y a quelques semaines par le président de la Confédération africaine de football (Caf), le championnat panafricain interscolaire est en train de prendre forme. Présent à Abidjan durant deux jours pour lancer ce projet, Patrice Motsepe a décidé de financer de ses propres poches le démarrage de cette compétition à hauteur de 10 millions de dollars soit 5 milliards de Fcfa.

C'est une contribution de la fondation Motsepe, que dirige l'épouse du président de la Caf.

« Le meilleur investissement qu'on puisse faire pour la jeunesse c'est d'investir dans le sport scolaire. Ces 5 milliards de Fcfa sont la contribution pour lancer ce championnat. Cette contribution vise également à promouvoir les talents au niveau de nos écoles en Afrique et bien sûr en Côte d'Ivoire. Le football africain connaîtra des lendemains meilleurs grâce à la mobilisation de tous », a déclaré le président de la Confédération africaine de football.

Un geste qui a été fortement apprécié par le président de la Fifa, Gianni Infantino. « Ce geste en faveur du tournoi interscolaire est quelque chose d'exceptionnelle. Un premier pas vers un futur radieux qui va donner un peu plus d'espoir à tous les garçons et toutes les filles dans toutes les écoles en Afrique en commençant ici à Abobo et en continuant dans toute la Côte d'Ivoire et dans toute l'Afrique parce que le football est avant tout une école de vie ou on apprend à gagner et à perdre », a-t-il conclu.

Après cette annonce, les deux présidents et leurs différents collaborateurs ont animé une conférence de presse avant de quitter dans la nuit la Côte d'Ivoire pour le Liberia.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X