Sénégal: Kédougou - Une exposition sur "le savoir-fer des ingénieurs fondeurs du Bélédougou ancien"

Dakar — L'Unité de Recherche en Ingénierie culturelle et en Anthropologie (URICA) de l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) organise une exposition itinérante dans la région de Kédougou (est) sur "le savoir-fer des ingénieurs fondeurs du Bélédougou ancien", annonce un communiqué parvenu à l'APS.

Intitulé "Le patrimoine au service de l'éveil à la science et à la technique", le vernissage de cette exposition est prévue samedi à partir de 11h à la gouvernance de Kédougou, précise la même source.

"Des vestiges liés à la sidérurgie ancienne (neuvième siècle avant J-C environ) ont été identifiés dans le périmètre minier de la compagnie Endeavour Mining SGO qui est à Massawa (Kédougou). Les prospections et les fouilles ont été menées par des archéologues de l'Unité de Recherche en Ingénierie culturelle et en Anthropologie (URICA/IFAN-ETHOS)", renseigne le communiqué.

"Les découvertes renvoient au balbutiement d'une véritable industrie sidérurgique fondée sur des savoirs endogènes. Ces vestiges de notre patrimoine mériteraient d'être re-sémantisés pour tirer le meilleur parti de leur valeur culturelle, économique et scientifique. Le déclin des industries sidérurgiques a été un moment décisif qui a marqué le début de l'extraversion des économies locales", ajoute le texte.

Aujourd'hui encore, fait savoir la même source, "nos forgerons ne produisent plus du fer ; pour le travailler, ils recyclent la ferraille importée".

Selon les organisateurs, l'exposition itinérante "Le savoir-fer des ingénieurs fondeurs du Bélédougou ancien", ira à la rencontre des communautés locales, pour dialoguer, avec elles, "sur ces pans importants de notre passé aujourd'hui en déliquescence".

L'exposition accordera toutefois un intérêt particulier au public scolaire.

Dans le présent contexte marqué par la volonté de l'État du Sénégal de renforcer l'enseignement des Sciences, Techniques, Ingénieries et Mathématiques (STEM), il a paru opportun aux initiateurs de l'exposition "de capitaliser sur les savoirs sidérurgiques endogènes, articulés à notre patrimoine culturel et à notre environnement, pour promouvoir l'ingénierie, les sciences et les techniques, auprès des élèves".

"C'est aussi ce rôle d'éveil à la science, à la technique et à l'ingénierie que jouera donc cette exposition qui s'arrêtera dans plusieurs établissements scolaires de la région de Kédougou", ont-ils insisté.

"(... ) cette exposition représente un modèle exceptionnel de partenariat entre le privé (Endeavour Mining SGO), l'université (URICA/IFAN-ETHOS) et les communautés locales de Massawa, pour la préservation et la valorisation inclusive de notre patrimoine", ont-ils conclu.

Plus de: APS

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X