Tunisie: La chute de la fusée chinoise sur un pays est peu probable

La directrice scientifique à la cité des sciences à Tunis, Sarah Snoussi, a indiqué aujourd'hui, mercredi, que la probabilité de la chute de la fusée chinoise « Long March 5B » dans un pays est faible, la Chine ayant perdu son contrôle après s'être débarrassée de l'unité principale de la station spatiale en orbite.

La fusée devrait tombe dans les mers et les océans.Elle a expliqué dans une déclaration à l'agence TAP aujourd'hui que cette fusée, qui tourne autour de la Terre une fois toutes les 90 minutes en orbite terrestre basse, a été lancé le 30 avril.

Elle pèse 21 tonnes, mesure 30 mètres de long et 5 mètres de diamètre, et tourne en orbite autour de la Terre à une vitesse très élevée dépassant 20000. / Km par heure de pôle à pôle, ce qui rend la date de sa chute au sol non déterminée, selon ses estimations.

Elle a ajouté que l'armée américaine, qui suit la trajectoire de la fusée, a précisé qu'il est probable qu'elle tombe le 10 mai, indiquant qu'il est possible, 6 heures avant le crash et la décomposition de la fusée, de déterminer l'emplacement de sa chute.

L'Association spatiale Tunisienne avait souligné sur sa page Facebook que la fusée chinoise est passée au-dessus de la Tunisie à deux reprises en toute sécurité, notamment dans le nord et le sud du pays tunisien, indiquant qu'il ne traverserait plus le ciel tunisien avant minuit ce soir.

Elle a mentionné que le monde entier est constamment en état de surveillance et de suivi de la fusée, qui est devenue incontrôlable dans l'espace et pourrait frapper n'importe où sur Terre ou dans les mers et les océans sans avertissement.

L'Association spatiale tunisienne a rapporté que le porte-parole du « Pentagone », siège du département américain de la Défense, « Mike Howard » a déclaré que l'armée américaine suit de près la trajectoire de la fusée.

A La Une: Tunisie

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X