Sénégal: Mbour / Installation nationale des cellules de Frapp. - Guy Marius Sagna pour une communalisation des activités

Guy Marius Sagna a procédé au Coco Beach à Mbour au lancement national de l'installation des cellules et antennes Frapp France Dégage. Il a ainsi commencé par la mise en place de la cellule de Frapp et au montage de son bureau départemental.

La démarche, à l'en croire, s'inscrit dans la communalisation du Frapp. Le fait marque la présence de son association dans les 34 départements sur les 45 du pays, dans 5 universités et dans la diaspora. Les 557 collectivités territoriales doivent avoir des cellules, selon lui, pour permettre aux citoyens de savoir comment les choses marchent et comment ils doivent réagir face aux anomalies. Guy M Sagna est pour une amélioration de l'éveil des consciences des populations piétinées dans leurs droits et en plus vivant la spoliation foncière dans les terroirs.

L'activiste a dénoncé l'exploitation anarchique des pêcheries et le pillage des ressources halieutiques par des étrangers. Frapp, pour lui, va être à côté des gens en proie aux licenciements et aux arriérés de salaire, aux crises à l'école et dans la santé. Ainsi, il a résumé pour dire "Nous, Sénégalais, nous avons besoin de Frapp partout et de Frapp Fepp".

Les cellules de l'ensemble des communes du département de Mbour sont pour Guy Marius Sagna, un pas vers la systématisation des connaissances des problèmes des terroirs. Ainsi, il a fini par dire que la massification du Frapp va s'accompagner d'une formation sur Frapp France Dégage et son combat.

Dans la Petite côte, sa lutte sera celle de la lutte contre la spoliation foncière des masses laborieuses et des gens voyant leurs maisons détruites par la Direction de l'occupation, de la surveillance, de la conservation et de l'occupation des sols.

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X