Sénégal: Mbour / Complaintes des menuisiers et artisans du bois - Matar Mbow et cie interpellent les autorités

L'Association des menuisiers de la Petite côte a profité de la fête du travail pour égrener un chapelet de doléances très fournies.

Selon Matar Mbow, leur souhait est de voir les autorités de tutelle leur accorder un accompagnement et des facilitations pour la certification des artisans (Vae) ou la validation des acquis de l'expérience, le renforcement de capacités des artisans par le biais de la Chambre des métiers, du Fonds de financement de la formation professionnelle et technique, de l'Office national de la formation professionnelle et du programme de formation école-entreprise.

La liste des complaintes des menuisiers s'étend aussi à la demande de formation des maîtres-artisans, la certification pour les apprentis, un site abritant les artisans du bois, l'accès et l'octroi des marchés publics du mobilier national surtout des tables-bancs et l'implantation d'une antenne de la Chambre des métiers de Thiès à Mbour pour une meilleure prise en charge de leurs préoccupations et la formalisation dans un cadre institutionnel de leurs ateliers. Les menuisiers et artisans du bois ont soulevé le coût élevé du bois qui ne cesse de grimper.

Tout leur souhait est de se retrouver dans une centrale d'achat assurant l'accès à cet intrant. Ils ont en plus soulevé l'accès aux financements devant leur permettre de trouver du matériel pour une amélioration de leurs produits avec une bonne finition.

L'une des principales doléances de l'Ampc reste par ailleurs la prolifération des meubles importés réduisant de manière drastique les possibilités d'écoulement des produits des artisans. Sur la déclaration du Chef de l'Etat demandant de réserver une part du marché du mobilier national aux artisans, la désolation sied à Mbour car ils ne se voient pas dans la mesure et ne sentent pas encore la présence de l'Apda (Agence pour la promotion et le développement de l'artisanat).

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X