Sénégal: Supputations autour des «stats» du ministre de l'agriculture pour la campagne agricole 2020-2021 - Le CNCR perd sa langue

Le Conseil national de coopération et de concertation des ruraux (Cncr) n'entend pas s'inviter au débat autour des données jugées extra agricoles, avancées par le ministre de l'Agriculture et de l'équipement rural, Moussa Baldé, lors de la dernière conférence de presse bimensuelle du gouvernement.

Les données agricoles louables au compte de la campagne agricole 2020- 2021 annoncées par le ministre de l'Agriculture et de l'équipement rural, le professeur Moussa Baldé, lors de la dernière conférence de presse bimensuelle du gouvernement en date ont fait réagir plusieurs organisations paysannes.

Interrogé sur la sortie du ministre par rapport aux chiffres avancés, le porte-parole du Conseil national de coopération et de concertation des ruraux (Cncr), Sidy Ba, pense ne pas trouver de l'intérêt à débattre sur les chiffres avancés par le ministre au motif que le Cncr n'a pas les mêmes paramètres que ceux du ministère : « Par principe, nous ne discutons pas et nous ne nous focalisons pas sur les chiffres. C'est le ministère qui a produit ses chiffres. Alors, qu'il (ministère) se donne les moyens de les assumer. Nous nous abstenons d'épiloguer. Parce que nous n'avons pas les mêmes paramètres pour calculer aux fins d'en confirmer ou d'en infirmer ».

En clair, dira-t-il : « Nous nous réservons de dire mot par rapport à la sortie du ministre sur les données avancées ». Toutefois, il fait remarquer que le Cncr a constaté que la campagne agricole 2020-2021 est meilleure que celle de 2019- 2020. « Nous avons constaté que l'hivernage de cette année est meilleure que celle de l'année d'avant », a-t-il dit. Il ajoute : « D'habitude, le gouvernement dégageait 40 milliards et pour la campagne 2021, le gouvernement a fait une rallonge de 20 milliards pour ainsi amener le budget à 60 milliards ». Donc, raisonnablement « il doit y avoir une petite différence ! »

A La Une: Agroindustrie

Plus de: Sud Quotidien

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X