Cote d'Ivoire: Cybercriminalité/«Protection des enfants en ligne» - Les élèves du lycée classique sensibilisés

Dans de la campagne « Protection des enfants en ligne » lancée par Mtn-Ci, en collaboration avec ses partenaires que sont l'Autorité de régulation des télécommunications/Tic de Côte d'Ivoire (Artci) ; Internet watch foundation (Iwf) ; Unicef, la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (Plcc) et la Direction de la protection de l'enfant (Dpe), une séance d'information et de sensibilisation a eu lieu, récemment, au lycée classique d'Abidjan. C'était dans ledit établissement.

Au cours de cette session, 100 élèves de cet établissement ont bénéficié des conseils de la société de téléphonie mobile et de ses partenaires relatifs au bon usage d'internet et des risques d'abus auxquels ils peuvent être exposés.

« Notre groupe a une politique de tolérance zéro contre toute forme d'abus et d'exploitation des enfants. La promotion de l'utilisation responsable et en toute sécurité de l'internet est donc une priorité majeure pour notre entreprise », a affirmé Naténin Coulibaly, secrétaire générale de Mtn-Ci.

Selon elle, son entreprise est signataire de la Convention des Nations unies relative aux droits de l'enfant ainsi que de l'Alliance mobile contre les contenus d'abus sexuels sur mineurs. Il s'agit de mener de façon concertée et avec détermination pour infléchir la courbe des abus et faire d'internet un endroit plus sûr et bénéfique pour les jeunes », a-t-elle soutenu.

« Internet est un outil important mais il faut savoir l'utiliser. C'est pourquoi nous avons approuvé cette initiative », a indiqué N'Dja Kolé Jean-Baptiste, proviseur du lycée classique d'Abidjan.

Pour N'Doli Sandrine, représentant l'Unicef, son organisme s'inscrit dans la vision du gouvernement ivoirien qui travaille à la protection des enfants pour assurer leur sécurité.

« Aujourd'hui en matière de cybercriminalité, nous recevons plus de 100 plaintes par jour. Des agents adultes se faisant passer pour des enfants ou des enfants qui se font passer pour des adultes dans l'unique but d'arnaquer les honnêtes gens », a déclaré le capitaine Dézai Cyrille, représentant la Plateforme de lutte contre la cybercriminalité (Plcc).

Lancée le 3 décembre 2020, le lycée classique d'Abidjan est le troisième établissement à accueillir cette campagne dénommée « Protection des enfants en ligne », après le collège moderne du Plateau et le lycée Sainte Marie de Cocody.

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X