Cote d'Ivoire: Insertion professionnelle - Beugré Mambé recrute 30 jeunes déscolarisés au District d'Abidjan

Dans le cadre de sa politique d'autonomisation des jeunes et des femmes, le gouverneur du district d'Abidjan, Beugré Mambé, a annoncé le mardi 4 mai 2021, le recrutement de 30 jeunes déscolarisés connus sous l'appellation « djosseurs de nama », pour être agents pleins du District autonome d'Abidjan.

« Les conditions sociales ne doivent pas être un frein à l'épanouissement de notre jeunesse. Nous sommes utiles pour l'édification d'une Côte d'Ivoire solidaire qui est la vision du Président Alassane Ouattara », a indiqué le ministre-gouverneur.

Akré Koffi Séverin alias Américain, porte-parole des récipiendaires, a exprimé sa gratitude au gouverneur Beugré Mambé. « Il nous a toujours couvert d'affection et d'amour comme si nous étions ses propres enfants. Depuis sa présence à la tête du District, chaque fin de semaine, il mettait à notre disposition quelque chose pour que nous puissions faire face à nos besoins. Pendant les fêtes de fin d'année, nous sommes prioritaires dans la distribution des kits alimentaires et plus récemment encore nous avons bénéficié de son appui pour faire face à l'épidémie du Covid-19. Aujourd'hui, c'est un emploi sécurisé qu'il nous offre, bien au-delà de nos rêves. Que Dieu le bénisse car grâce à lui, nous serons vus autrement et nos parents seront fiers de nous », s'est-il réjoui.

En plus de ces emplois, ces jeunes déscolarisés bénéficieront d'une formation en cours du soir et d'un encadrement adapté à chaque profil pour leur permettre d'avoir une riche carrière professionnelle.

Le ministre-gouverneur Robert Beugré Mambé, faut-il le rappeler, est l'initiateur de plusieurs actions visant l'insertion socio-professionnelle des jeunes tels que le Prix Alassane Ouattara du jeune entrepreneur émergent, ainsi que le fonds de financement d'activités créatrices de revenus.

A La Une: Cote d'Ivoire

Plus de: Fratmat.info

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X