Nigeria: Le festival du cinéma nigérian Nollywood Week fait son retour

Nollywood.

La huitième édition du festival Nollywood Week démarre ce jeudi 6 mai se déroulera entièrement en ligne, symbole d'un secteur culturel mis à mal par la pandémie. Le festival a dû être annulé l'année dernière en raison de Covid-19. Pour cette première édition virtuelle, quatre avant-premières et une trentaine de films sont à l'affiche, et beaucoup de changements aussi, un peu à l'image du cinéma nigérian qui ne cesse de s'adapter.

Pour cette première édition virtuelle, des spectateurs vont découvrir des films pas tout à fait dans le style nollywoodien. On est loin des histoires d'amour et de religion qui ont fait la richesse du cinéma nigérian. Cette année, les thèmes portent sur la santé mentale ou la discrimination raciale, la mort de George Floyd est passée par là.

Le festival se transforme donc en plateforme pour la défense des communautés noires et pour y contribuer, des talents venus d'Afrique et de la diaspora sont également de la partie.

Mais le festival de Nollywood gardera ses fondamentaux, rassurent les organisateurs, sans pour autant dévoiler les films en compétition. Il y aura des courts et longs-métrages à l'image du public, certains réalisés avec des budgets très limités et qui illustrent la ténacité du cinéma nigérian. En effet, Nollywood, accouche chaque année de 2 000 productions, ce qui en fait l'une des plus importantes derrière l'Inde, mais devant les Etats-Unis.

Et l'industrie espère bien redémarrer après l'arrêt forcé lié au Covid-19. La réouverture des salles de cinéma en septembre dernier, accompagnée du succès au box-office du film nigérian « Omo Ghetto », malgré les mesures sanitaires, est de bonne augure.

La trentaine des films en lice tenteront de remporter le prix du Public, décerné au film le mieux noté par le public. Le cinéaste gagnant se verra attribué une gamme de caméras haut de gamme pour réaliser son prochain film. Le festival de Nollywood Week dure jusqu'à ce dimanche 6 mai.

Plus de: RFI

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X