Angola: La FAO salue la lutte contre l'invasion de criquets au pays

Luanda — L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a considéré, mardi dernier, comme «exemplaire» le modèle de contrôle et de surveillance de la peste acridienne, qui a récemment dévasté les provinces de Cunene et Cuando Cubango, en Angola.

La réflexion a été faite par la représentante de la FAO en Angola, Guarda Barreto, lors d'une réunion virtuelle avec la délégation angolaise, dirigée par le secrétaire d'État à l'Agriculture, João Costa, selon un communiqué de presse envoyé ce mercredi à l'ANGOP.

En faisant le point sur les actions menées dans le pays, pour la lutte contre la peste acridienne dans la région Sud, Guarda Barreto a souligné que l'Angola mettait en œuvre un modèle communautaire et institutionnel exemplaire, avec le soutien diplomatique et de l'armée de l'air nationale, dans la lutte contre les criquets dont les pratiques devraient être partagées avec d'autres pays africains.

L'Angola est bénéficiaire du Projet d'intervention d'urgence et de préparation des sauterelles d'Afrique australe, financé par le Programme de coopération technique de la FAO, qui a déjà débloqué un million de dollars et le Royaume de Belgique a donné 400 000 dollars.

Le projet soutient l'assistance technique et l'approvisionnement en biopesticides appropriés, des équipements de protection individuelle, des équipements spécialisés de lutte contre les sauterelles et du matériel de surveillance sanitaire pour renforcer la capacité des unités de contrôle des opérations terrestres en temps opportun.

L'Angola a créé une commission multisectorielle pour coordonner les activités de contrôle et de surveillance des criquets, qui est coordonnée par le ministre d'État et chef de la Maison de sécurité du Président de la République, Pedro Sebastião, et par la ministre d'État chargée des Affaires sociales, Carolina Cerqueira.

La Commission est composée des Ministères de l'Agriculture et de la Pêche, de l'Intérieur, de l'Administration du Territoire, de la Culture, du Tourisme et de l'Environnement et des Forces Armées d'Angola (FAA).

Le plan de préparation et de riposte de l'Angola pour contrôler et surveiller le fléau des criquets, élaboré par la Commission multisectorielle, comprend, entre autres, la création et la formation d'un groupe de travail, la surveillance des criquets, le mécanisme de lutte antiacridienne, le plan d'acquisition, la définition et la gestion des risques.

Plus de: ANGOP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X