Afrique Centrale: Environnement et développement durable - La RDC abritera le premier centre de prévision des pluies en Afrique centrale

Le centre est l'un des projets prioritaires qui seront réalisés dans le cadre de la coopération entre l'Egypte et la RDC.

L'ambassadeur de l'Egypte en République démocratique du Congo (RDC), Hamdy Shaabam, a, réaffirmé, à l'issue de l'audience que la vice-Première ministre, ministre de l'Environnement et Développement durable lui a accordée le 5 mai, la continuité de la coopération entre la République arable d'Egypte et la RDC notamment dans le domaine de l'environnement et des ressources en eau, en général. «Les deux pays ont une très longue histoire de coopération dans le domaine des ressources en eau, irrigation et environnement », a-t-il dit.

Au cours de cette audience, Eve Bazaïba et Hamdy Shaabam ont discuté de plusieurs projets dont les uns vont être « réchauffés » et d'autres inaugurés dans les tout prochains jours. Parmi ces projets, il y a celui de l'établissement d'un centre de prévision des pluies et de changement climatique, qui sera inauguré le 21 mai en RDC, en présence du ministre égyptien chargé des Ressources en eau. Ce centre, a précisé le diplomate égyptien, sera le premier de ce genre non seulement en RDC mais aussi en Afrique centrale. Il est important pour la RDC parce qu'il va aider à planifier le futur dans l'utilisation de l'eau de pluie et va aussi permettre le développement du système d'irrigation. « Ce projet permettra notamment d'éviter les dégâts causés par la pluie », a précisé le diplomate égyptien.

Reçu le matin du même jour, l'ambassadeur de la Grande Bretagne en RDC, Mme Emily Maltman, dont la visite avait également constitué la première réunion avec la vice-Première ministre, ministre de l'Environnement et du développement durable de la RDC, a rassuré la RDC de la disponibilité de la Grande Bretagne de continuer son appui à la RDC notamment dans le domaine de l'environnement et du développement durable. « Et je crois que l'on va continuer à collaborer très prochainement dans les semaines et mois qui viennent », a souligné la diplomate britannique.

La diplomate britannique a rappelé que l'environnement et le développement durable était un secteur très important pour le Royaume Uni. Il a également noté qu'entant que président de l'Organisation internationale pour le changement climatique, il a discuté avec la vice-Première ministre congolais du plan de travail avant d'arriver à la conférence sur le climat, la COP 26, qui se tiendra au Royaume Uni, en novembre, ainsi que du potentiel de la RDC d'avoir un plan ambitieux pour gérer les forets pour le développement durable et examiner l'amélioration de l'environnement.

Emily Maltman et Eve Bazaïba ont également discuté sur l'appui de Royaume Uni au gouvernement congolais dans ce dossier. L'ambassadeur de la Grande Bretagne en RDC a noté que la vice-Premiére ministre congolaise était très contente de savoir que le Royaume Uni était très actif dans le secteur et très disposé à continuer son appui au gouvernement congolais.

A La Une: Congo-Kinshasa

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X