Congo-Brazzaville: Santé - Les sages-femmes plaident pour l'amélioration des conditions de travail

La Journée internationale de la sage-femme a été célébrée le 5 mai sur le thème : « Les chiffres parlent d'eux-mêmes : investissez dans les sages-femmes ». A cet effet, l'Association nationale des sages-femmes du Congo (Anasafco) a appelé à l'amélioration de leurs conditions de travail pour contribuer à réduire le taux de mortalité maternelle et néonatale.

« Avec 436 décès maternels pour 100.000 naissances vivantes, 76 décès infantiles pour 1000 naissances vivantes, des taux d'accouchements non assistés élevés, il est plus que nécessaire de mobiliser les moyens pour mieux équiper les maternités, mieux former les sages-femmes afin de diminuer les cas de décès dus à l'accouchement », a indiqué la présidente de l'Anasafco, Marie Fanny Lolo. Elle a également plaidé pour une formation de qualité au profit des sages-femmes afin qu'elles rendent des services de qualité à la population.

Rendant hommage aux sages-femmes, le représentant du Fonds des Nations unies pour la population (Fnuap), Mohamed Lemine Salem Ould Moujtaba, a signifié que « l'insuffisance d'intrants essentiels et la vétusté des équipements ou leur manque réel précarisent les conditions d'exercice du métier de sage-femme. Les efforts doivent être poursuivis ».

Le diplomate onusien a proposé des actions à entreprendre avec le soutien du Fnuap. Il s'agit de porter une attention particulière au statut socioprofessionnel des sages-femmes, d'améliorer la densité et la répartition du personnel pour éviter les accouchements non assistés, d'améliorer les plateaux techniques et conditions d'hygiène dans les maternités et blocs d'accouchement...

« Nous n'avons pas encore atteint la cible de notre feuille de route nationale en matière de réduction de la mortalité du couple mère-enfant. Les défis importants restent à relever », a reconnu le directeur de cabinet de la ministre en charge de la Santé et de la Population, Florent Balandamio.

Pour le Fnuap, aider à mettre des enfants au monde n'est pas le seul travail des sages-femmes qui administrent aussi des soins pré et postnatals, donnent des conseils en matière de planification familiale, dépistent les infections sexuellement transmissibles, traitent et proposent des services de santé maternelle et procréative aux jeunes.

Plus de: Les Dépêches de Brazzaville

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X