Maroc: M. Lahlimi appelle à une régionalisation institutionnelle des capacités de production de l'information

Rabat — Le Haut-Commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami, a souligné, mercredi à Rabat, la nécessité de mettre en place une régionalisation institutionnelle des capacités de production de l'information et de l'analyse des données.

S'exprimant lors d'une réunion avec les représentants de 6 agences des Nations-Unies sur les moyens d'appui à la 3ème enquête sur l'impact du Covid-19 auprès des ménages, M.Lahlimi a indiqué que le Maroc est en phase de mutation qui nécessite la mise en place d'une institution forte pour pouvoir suivre l'évolution des données afin d'alimenter les institutions régionales et nationales.

Le Royaume, a-t-il poursuivi, ne pourrait faire face à cette disparité économique, sociale et culturelle mais aussi géographique qu'à travers le développement d'institutions qui s'imposent dans chaque région pour avec des programmes de collecte de l'information mais aussi de l'analyse, insistant sur la nécessité de doter ces institutions des ressources humaines et matérielles suffisantes.

Il s'agit de mettre en place un système intégrant l'ensemble des acteurs régionaux publics et privés, tout en dotant chaque région de bases de données à alimenter de façon continue, a souligné M. Lahlimi Alami, faisant savoir que le HCP aspire à élaborer, désormais, des statistiques basées surtout sur la dimension régionale, qui permet de renseigner davantage sur la situation des ménages.

Évoquant la question de l'immigration, M. Lahlimi Alami a fait observer que le HCP accorde un intérêt particulier aux mutations prévisibles post-covid, estimant que les disparités entre le Nord et le Sud du monde devraient certainement s'accentuer.

Il a, par ailleurs, jeté la lumière sur le cas des enfants ayant souffert des impacts psychologiques du Covid-19, appelant, à cet égard, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) à penser aux moyens permettant d'atténuer ces effets, notamment à travers l'analyse par des psychiatres et psychologues du comportement de l'enfant post-covid.

Pour sa part, Maryam Bigdeli, représentante de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) au Maroc, a passé en revue les défis sanitaires à relever par les ménages pour pouvoir sortir de cette crise, notant que l'engagement de l'OMS s'articule autour des aspects qui pourrait être développé, notamment en matière d'accès aux soins, des facteurs de risque maladie et des dépenses sanitaires.

De son côté, la représentante de l'ONU Femmes au Maroc, Leila Rhiwi a salué les efforts déployés par le HCP pour avoir une vision claire de la situation des ménages dans le Royaume.

Elle s'est de même félicitée du partenariat fructueux entre le HCP et les agences onusiennes, qui a permis d'affiner véritablement l'analyse et la connaissance sur un certain nombre de problématiques très précises et des stratégies visant l'orientation des politiques publiques.

Cette réunion a porté sur les moyens techniques de la collaboration avec le HCP pour la préparation d'une future grande enquête d'impact du Covid-19. Elle se veut une occasion de mettre en avant les perspectives de contribution de chacune des agences à même d'enrichir l'investigation pour être au plus près de la réalité et du vécu des Marocains pendant la période de la pandémie, et comment ils se projettent dans l'avenir.

Le HCP envisage ainsi de mener cette grande enquête nationale en se basant sur des analyses des 12 régions du Royaume, tout en individualisant l'approche d'investigation.

A La Une: Maroc

Plus de: MAP

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X