Madagascar: Propriété intellectuelle - Les PME en ligne de mire

La journée mondiale de la propriété intellectuelle a été célébrée le 26 avril. Elle s'est penchée sur les petites et moyennes entreprises.

Chaque 26 avril est célébré la Journée mondiale de la propriété intellectuelle afin que les uns et les autres puissent être informés du rôle que jouent les droits de propriété intellectuelle pour encourager l'innovation et la créativité. Cette année, les organisateurs ont choisi de cibler particulièrement les petites et moyennes entreprises à travers le thème: « Propriété intellectuelle et PME: commercialisez vos idées ».

Toute entreprise commence par une idée. Chacune des millions de PME qui chaque jour exercent leurs activités dans le monde est née d'une idée qui a pris forme dans l'esprit d'une personne et a trouvé son chemin vers le marché. C'est de ce constat que la Journée mondiale de la propriété intellectuelle a retenu le thème cité plus haut dans le but d'inciter les créateurs de PME de mieux vendre leurs idées et d'examiner comment les entreprises peuvent utiliser les droits pour bâtir des structures plus fortes, plus compétitives et plus résilientes.

Un webinaire a été spécialement organisé pour la célébration de la JMPI de cette année 2021. Les participants ont soutenu lors de ce rendez-vous virtuel que d an s un con te x te où l a reprise économique est une nécessité, il est important de mettre en lumière le rôle essentiel des PME dans l'économie et la manière dont celles-ci peuvent tirer parti des droits de propriété intellectuelle. Organisé par l'Office Malgache de la propriété Industrielle (OMAPI) en collaboration avec le Ministère de l'Industrie, du commerce et de l'artisanat, les échanges en ligne ont vu la participation, entre autres, de Lalaina Priscilla Andrianarivo, directeur général de l'OMAPI et de Oby Rafanotsimiva, Coordonnatrice Juridique au sein de cette même structure.

Outil de compétitivité

Depuis 2000, la Journée mondiale de la propriété intellectuelle offre tous les ans une occasion de se joindre à d'autres dans le monde pour discuter de la propriété intellectuelle et expliquer de quelle manière elle contribue à l'épanouissement de la musique et des arts et à façonner notre monde en stimulant l'innovation technique.

Une journée chaque année pour expliquer que la propriété industrielle est un outil important de la compétitivité des entreprises. Elle a pour vocation de protéger l'innovation le plus en amont possible, dès le stade de la conception d'une invention. Elle a également pour objectif de permettre aux titulaires de droits de propriété industrielle (entreprises, inventeurs indépendants) de valoriser et d'optimiser les revenus tirés de l'exploitation de leurs inventions.

La propriété industrielle permet ainsi de protéger les inventions, les innovations et les créations des entreprises. Même si une idée ou un concept ne sont pas protégeables, la matérialisation d'une idée ou d'un concept peut être protégée par un dépôt de brevet, un dépôt de dessins et modèles ou un dépôt de marque pour tout signe permettant d'identifier les produits ou services à proposer à la clientèle.

Selon les derniers chiffres, l'OMAPI a traité l'année dernière 3139 demandes en matière de titres de propriété industrielle. Ces demandes concernent notamment 27 brevets d'invention, 1977 marques, 972 renouvellements de marque, 220 dessins et modèles et 25 noms commerciaux. Au u total 3044 ont abouti à l'octroi de titre de propriété industrielle. Et d'après cet organisme spécialisé, la mise sur pied d'un plan de contingence a permis de produire ce résultat qualifié de satisfaisant.

À savoir qu'une marque est protégée par l'OMAPI pendant une durée de dix ans. Arrivé à échéance, le déposant aura à verser la somme de 200 000 Ar pour renouveler sa marque après avoir rempli un formulaire dédié. Le dépôt la marque permettra d'exercer trois activités au choix parmi les quarante-cinq activités proposées par l'OMAPI. On peut cependant élargir ses activités moyennant une somme de 20 000 Ar pour chaque option.

Notons que l'actuelle patronne l'OMAPI est en fonction depuis juillet 2020. Lalaina Priscilla Andrianarivo a démarré sa carrière professionnelle il y a quinze ans au sein même de l'Office. Titulaire d'un Master in Business Administration (MBA) de l'Inscae, elle a commencé en tant qu'assistante administrative et financière avant de prendre la tête de cette direction puis de piloter l'administration de la propriété industrielle.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X