Madagascar: Transport aérien - Tous les aéroports ouverts aux EVASAN, frets et missions officielles

Une petite consolation pour les acteurs du transport aérien. Le secteur aérien n'est pas totalement paralysé puisque tous les aéroports demeurent encore ouverts, permettant ainsi une certaine marge de manœuvre.

Les nouvelles dispositions prises par l'Aviation Civile de Madagascar (ACM) indiquent en effet que tous les aéroports de Madagascar seront ouverts mais uniquement aux vols d'évacuation sanitaire, aux vols fret et à ceux relatifs aux missions des officiels.

Minimum d'activités

Une ouverture restreinte qui permet notamment à Tsaradia de maintenir un minimum d'activités puisque cette compagnie assure le gros des vols fret ainsi que le transport lors des missions officielles. Les compagnies aériennes privées maintiennent également un minimum d'activités. En effet, des entreprises, associations et autres ont recours à ces compagnies privées lors de missions urgentes. D'autres compagnies privées survivent grâce aux vols d'évacuation sanitaire qui restent autorisées sous certaines conditions. Selon l'ACM, « les vols d'évacuation sanitaire demeurent autorisés, mais doivent toujours être soumis à une autorisation préalable des autorités compétentes. Toutes les entités de contrôle aux frontières doivent être présentes, notamment celle chargée d'effectuer le contrôle économique, celle chargée de suivre l'application des mesures sanitaires, et celle chargée du contrôle de la sécurité et de la sûreté. Par ailleurs, une fiche d'application, fournie par la compagnie aérienne concernée, doit être remplie par toutes ces entités avant toute délivrance d'autorisation de vol. Les pilotes et membres de l'équipage doivent effectuer des tests PCR à leur retour sur le territoire. Enfin, toutes les formalités administratives doivent être effectuées à Antananarivo ».

Pertes d'emploi

L'ACM rappelle, par ailleurs, que tous les vols privés internationaux demeurent suspendus. Il en est de même des vols touristiques commerciaux. Par ailleurs tous les vols domestiques en provenance et à destination des régions confinées, notamment Analamanga, Atsinanana, SAVA, Vakinankaratra, Matsiatra Ambony, Anosy sont suspendus à compter du 5 mai 2021. Quant aux vols de rapatriement vers Madagascar ils sont toujours suspendus. Par contre les vols cargo régionaux et long courrier sont encore autorisés avec cependant une interdiction de débarquement pour les membres de l'équipage. Enfin, les vols cargo domestiques sont toujours autorisés. Parmi les secteurs les plus frappés par la crise sanitaire, l'industrie aérienne mondiale aura du mal à s'en relever. Les pertes d'emploi se chiffrent par des centaines de milliers. A Madagascar la survie du secteur dépend des aides que pourra apporter l'Etat. La compagnie aérienne la plus meurtrie par cette crise est probablement Air Madagascar qui risque la faillite si des dispositions ne sont pas prises pour sauver cette compagnie qui s'est pourtant préparée pour son plan de redressement avant que la pandémie de Covid-19 ne vienne tout compromettre.

Plus de: Midi Madagasikara

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X