Tunisie: Ligue 1 | 24e journée - Ça se piètine pour le maintien !

Le CAB, l'UST et le ST marquent des points et ne lâchent pas l'affaire.

Le Cw, lui, rate deux points.

Outre l'affiche du derby, la 24e ronde de L1 disputée hier devait forcément nous réserver bien des surprises, avec des enjeux partout, ou presque. Hier et bien avant, le mot d'ordre était que chaque rencontre compte. Places d'accessit, maintien et le suspense qui en découle, l'investissement collectif et l'appui individuel se devaient d'être au rendez-vous.

La bonne affaire du Stade Tunisien

Commençons par l'explication du Bardo entre le Stade Tunisien de Ghazi Ghraïri et l'Étoile Sportive du Sahel de Lassaad Dridi, vice-championne de Tunisie. Pas de tour de chauffe du côté du stade Hédi-Ennaifer. Huit minutes ont suffi aux Bardolais pour prendre l'avantage par Haithem Laayouni. Le match est lancé d'entrée et malgré toute la bonne volonté de l'ESS par la suite, le score ne changera pas. Le ST accroche une précieuse victoire et s'éloigne de la zone rouge. L'Etoile a joué le jeu sans pour autant tenir un résultat.

Au stade municipal de Rejiche, l'ASR à mis un quart d'heure pour mener au score grâce à Boubaker Diarra. Le score acquis à la mi-temps en dit long sur les ambitions et le potentiel de l'ASR. Quant aux Miniers, ils jouent désormais avec le feu (co-reléguables). Au stade Boujemaa Kmiti, les Cigognes croyaient pouvoir revenir aux vestiaires sans accuser de retard au score. C'était sans compter sur cette coriace équipe de l'USBG qui a pris l'avantage à la 45' grâce à un but de Haythem Mehamdi. Ce faisant, après la pause, à la 60', les Béjaois reviendront au score grâce à Abderrahmene Hanchi. Et en passant, Firas Aifia sera expulsé par l'arbitre. L'OB jouera par la suite à dix et n'engrangera pas les trois points en fin de compte.

Le CAB appuie sur le champignon

Chez les Aghlabides, au stade Hamda-Laouani de Kairouan, les Cabistes ont vite fait de faire la différence, Fahmi Kacem a ainsi ouvert la marque en faveur des nordistes vers la 20' de jeu. Le CAB confirme ainsi sa bonne passe du moment après la parité ramenée de Sfax face au CSS récemment. D'ailleurs, en fin de première mi-temps, les Cabistes ponctuent leur partition par deux autres buts, toujours signés par l'incontournable Fahmi Kacem. De retour des vestiaires, le festival offensif des Cabistes s'achève sur un quatrième but, œuvre de Khalil Balbouz à la 90'. La JSK, quant à elle, réduira la marque par Amor Bouraoui à la 91'. Le CAB ne lâche pas l'affaire dans l'optique du maintien.

Au stade Néjib-Khattab de Tataouine, l'UST se devait de jouer l'offensive à outrance pour ne plus s'enliser au classement. La persévérance des locaux a ainsi été récompensée à la 24', Thameur Salhi mettant les siens sur orbite. Pas pour longtemps, cependant, puisque Elyes Jelassi va rétablir l'équilibre pour les Bleus. En seconde période, l'UST pèse de nouveau et reprend l'avantage à la 53' par Alia Sylla. Le même Sylla signera un doublé par la suite . L'UST s'envole et l'USM accuse le coup. Très bonne affaire pour les locaux dans la perspective du maintien.

Le CSS n'y arrive plus

Enfin, au Mhiri, le Club Sportif Sfaxien de Murcia ne semblait pas encore remis de sa dernière prestation face au CAB. Aux antipodes des copies rendues en C3, le CSS manque de motivation, semble-t-il, en Ligue 1. Et face aux Cap-Bonais de Soliman, les Sfaxiens furent piégés vers l'heure de jeu par l'ASS suite à un but de Aziz Chtioui. Le CSS est non seulement mené mais surtout, il évolue désormais à dix suite au carton rouge brandi au nez de Aymen Harzi. Au final, après plus de 9 minutes de temps additionnel, l'arbitre siffle la fin du match. Le CSS, de mal en pis. Pour l'ASS, l'appétit vient en mangeant.

Plus de: La Presse

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X