Madagascar: Biodiversité de Madagascar - Nous faisons partie de la solution

Ce samedi 22 mai, sera célébrée la Journée internationale de la biodiversité. Celle de Madagascar est une richesse précieuse. Malheureusement, une dégradation continue de nos richesses naturelles est constatée à tout instant.

Plusieurs acteurs de l'environnement, dirigés par le ministère de l'Environnement et du développement durable, vont s'unir durant ce mois de mai pour faire comprendre à toute la population que nous pouvons changer les choses, que nous pouvons encore arrêter la perte des espèces naturelles, la dégradation de l'environnement. La préservation de la biodiversité ne concerne pas seulement les organismes de conservation, chaque petite action citoyenne peut mener vers un changement de comportement global qui réduira les pressions sur les ressources naturelles : le non gaspillage de l'eau et des aliments, le reboisement, l'utilisation d'énergies durables, le recyclage, etc.

D'autre part, nous savons que la pandémie a fortement reculé les performances économiques de Madagascar. Pourtant, nous savons que l'économie et le développement peuvent et doivent reposer sur le capital naturel. Il est encore temps d'investir dans l'environnement, d'opter pour les entrepreneuriats verts, d'appliquer effectivement les lois en faveur de l'environnement... pour soutenir le développement et pour que les êtres humains et la nature prospèrent. Mais nous ne pouvons le faire que si nous travaillons ensemble. Nous sommes tous concernés, nous sommes la solution.

Malagasy Youth Biodiversity Network est une entité particulièrement engagée lorsqu'il s'agit de traiter la biodiversité. Si l'on veut vivre en harmonie avec la nature, il nous faudra repenser notre relation avec elle. Dans une relation quelconque, chaque partie doit contribuer à 50%. Dans cette crise socio-environnementale à laquelle nous faisons face actuellement, nous nous rendons compte que les solutions sont dans la nature. Cette année, le thème de la célébration de la Journée internationale de la biodiversité nous rappelle que chacun de nous, quel que soit notre background, qui que nous soyons, peu importe notre domaine, nous faisons partie de la solution. Voire, nous sommes la solution.

Alors cette année la célébration fera honneur à toutes les solutions que nous mettons déjà en œuvre. Mais nous aimerions surtout inspirer tous les citoyens sur les solutions que nous pouvons apporter pour un combat commun. De plus, nous espérons donner un coup de jeune e t toucher un plus large public en ligne et en présentiel à travers diverses activités à la fois amusantes et instructives pour tous les goûts et tous les âges; des heures de contes sur la biodiversité pour les plus jeunes, des challenges vidéo pour montrer les solutions des jeunes, des jeunes chercheurs, des scientifiques, des citoyens, et des organisations, des mini-conférences scientifiques... Au programme, nous espérons également avoir la chance de discuter avec des experts sur notre thème.

Pourquoi avons-nous besoin des aires protégées ?

5% de la biodiversité mondiale se trouve à Madagascar. Lémuriens, Népenthès, caméléon Brookiesianana, le fosa, sont autant d'espèces uniques à Madagascar. Or, ils sont, pour la plupart, préservés dans les aires protégées (parcs nationaux, réserves naturelles, etc.). Alors, pourquoi protéger cette biodiversité ? Parce qu'elle apporte des bien faits uniques à la population. Les lémuriens participent à la propagation des graines et à l'extension des forêts. Les plantes, par exemple, le fruit du baobab sont utilisés dans la médecine traditionnelle malgache. Les mangroves protègent contre les risques d'inondation et préviennent contre l'érosion. Protéger la biodiversité de Madagascar, c'est changer le destin de milliers d'espèces uniques au monde ainsi que des millions de personnes. Portons la voix de la biodiversité !

Fondation pour les Aires protégées et la Biodiversité de Madagascar.

Plus de: L'Express de Madagascar

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X