Burkina Faso: Emploi des jeunes - Des élèves du CFPR-Z en immersion professionnelle au sein de CANAL+BURKINA

CANAL+BURKINA, société citoyenne partenaire du développement des jeunes, a accepté d'accueillir 11 jeunes du Centre de Formation Professionnelle de Référence de Ziniaré pour un stage pratique, permettant de renforcer les connaissances acquises sur les bancs.

C'est un stage qui renforce l'engagement sociétal de CANAL+BURKINA «puisque nous sommes extrêmement contents de pouvoir aider ces jeunes, d'apporter notre pierre à cet édifice du développement du Burkina Faso», assure Jonathan LETT, directeur général de CANAL+BURKINA.

Le stage s'est achevé et toutes les parties sont satisfaites. A commencer par CANAL+BURKINA et son Directeur général. «Ce qui fonde ma satisfaction, ce sont les résultats Nos avons des apprenants qui ont travaillé avec nous, qui sont des jeunes, qui sont encore scolarisés et qui, pourtant, ont fait un travail exceptionnel, un travail presque de techniciens séniors. Ils ont travaillé sur différentes tâches, sur différentes, pour réparer du matériel défectueux, ils en ont réparé des centaines. Ils ont travaillé pour faire des installations CANAL+ avec des techniciens expérimentés. Et ils ont prouvé la qualité de leur travail, de leur savoir-faire et ils ont prouvé la qualité de leur enseignement. Bravo à eux. C'était un plaisir, une grande satisfaction de voir le résultat qui a été accompli», a expliqué Jonathan LETT, visiblement enthousiaste.

Le stage s'est achevé et toutes les parties sont satisfaites

Entreprise citoyenne

M. LETT a ajouté que CANAL+BURKINA est tellement satisfait de cette expérience, qu'il pourrait la renouveler et officialiser un partenariat avec le CFPR-Z. « Je suis partant pour ce partenariat, quand on voit les bons résultats obtenus, on a envie que ça perdure. Nous allons examiner les voies et moyens pour mettre en place un partenariat efficient. Nous sommes contents du résultat, donc, il faut prolonger», a-t-il dit, encourageant tous les jeunes du Burkina à faire le choix de ce type de professionnalisation pour arriver sur le marché du travail en étant formés.

Même degré de satisfaction chez Aboubacar Bâ, directeur Centre de Formation Professionnelle de Référence de Ziniaré, qui se dit amplement comblé. «C'est un projet que nous avons de pouvoir faire en sorte que les jeunes puissent déjà aller en entreprise. C'était un défi que nous avons pu relever Dieu merci. Nous devions placer 448 stagiaires dans des entreprises du pays. Le défi était grand», a-t-il expliqué.

A l'en croire, ce défi a pu être relevé grâce à des entreprises citoyennes comme CANAL+, soucieuse de l'employabilité des jeunes, qui ont accepté de collaborer. «Avec l'appui d'entreprises comme CANAL+, dit M. Bâ, nous avons pu le faire. Le deuxième niveau de satisfaction, ce sont les résultats qui ont été atteints. Comme le dit le Directeur général de CANAL+BURKINA, ils ont constaté la qualité de ces jeunes-là, ils leur ont apporté un plus et ils sont prêts à les accompagner pour la suite. »

C'est un stage qui renforce l'engagement sociétal de CANAL+BURKINA, selon Jonathan LETT

Un des apprenants, Antoine Ouédraogo, confirme : «Nous avons appris à installer des antennes CANAL+, programmer des décodeurs, les réparer quand ils sont défectueux. Je suis à 95% satisfait.»

Le CFPR-Z a été créé 2010. A ce jour, il comporte 14 filières de spécialités. Avec sa logique de formation qui s'appuie sur la demande des milieux économiques, le centre a déjà formé plus de 2400 professionnels, des formations mettant l'accent sur le passage en entreprise.

A La Une: Burkina Faso

Plus de: Fasozine

à lire

AllAfrica publie environ 900 articles par jour provenant de plus de 130 organes de presse et plus de 500 autres institutions et particuliers, représentant une diversité de positions sur tous les sujets. Nous publions aussi bien les informations et opinions de l'opposition que celles du gouvernement et leurs porte-paroles. Les pourvoyeurs d'informations, identifiés sur chaque article, gardent l'entière responsabilité éditoriale de leur production. En effet AllAfrica n'a pas le droit de modifier ou de corriger leurs contenus.

Les articles et documents identifiant AllAfrica comme source sont produits ou commandés par AllAfrica. Pour tous vos commentaires ou questions, contactez-nous ici.

X